RSS
 

Archives de la catégorie ‘Sciences et Curiosités’

L’exposition « Sciences & Curiosités », à la Cour du Roi Soleil, Crée l’Événement !

24 Mar

L’EXPOSITION « SCIENCES ET CURIOSITÉS », À LA COUR DU ROI SOLEIL,
CRÉE L’ÉVÉNEMENT !


SELON SON COMMISSAIRE BÉATRIX SAULE ELLE CHANGE (ENFIN) LE REGARD SUR VERSAILLES !

Béatrix SAULE

______________

VERSAILLES, HAUTE ÉCOLE DE GOUVERNANCE, À L’HEURE
D’UNE SOUVERAINETÉ « ÉCLATÉE » ( Armée, Justice, Diplomatie, etc. ) !

C’EST UN VÉRITABLE CHOC DES CULTURES, provoqué par la confrontation, à Versailles, de l’actualité de soulèvements populaires la plus explosive avec deux expositions qui n’auraient jamais dû se rencontrer :

À VERSAILLES, deux expositions « politiques » confrontent une Gouvernance d’État éclairée instaurant l’État moderne ( « Sciences et curiosités à la Cour de Versailles » de B. Saule ) avec la gouvernance des chaises vides d’un Régime à la dérive, confondant réalités et (im)postures de souveraineté (“Trônes en majesté” de J.-J. Aillagon) annulation symbolique de la souveraineté de la France au profit de New-York ;

À PARIS, une Gouvernance de façade a explosé sous le coup de boutoir d’un groupe de diplomates, Marly, avec la gouvernance étrangère de l’Élysée, son autisme, son inefficacité. Après l’Armée, la Justice, la Police, la Diplomatie, les corps d’État sont soumis aux forces centrifuges des critiques du chef de l’État. « nous avons perdu notre visibilité et notre capacité de manœuvre diplomatique », « Les États-Unis ont paru occuper un créneau déserté par Paris », « Outil diplomatique français brisé ? », « Plus grave, la voix de la France a disparu dans le monde. Notre suivisme à l’égard des États-Unis déroute beaucoup de nos partenaires ». « Qu’on ne s’étonne pas de nos échecs. Nous sommes à l’heure où des préfets se piquent de diplomatie… où les réseaux représentant des intérêts privés et les visiteurs du soir sont omniprésents et écoutés1. » Sans parler de l’engrenage d’une entrée en guerre sans vote démocratique, comme en 1914.

LA COORDINATION DÉFENSE DE VERSAILLES,

CONSTATE que le prestige de Versailles est le premier symbole de la diplomatie française, la culture ayant été mise au cœur de la politique du Régime. La politique de dérision des valeurs culturelle de la France, au profit de New-York, est au principe même de l’annulation de la France et de la disparition de sa voix dans le monde au profit des Etats-Unis. Montrer ses (petits) muscles avec vantardise ne saurait remplacer un Cerveau pensant.

RAPPELLE que la Coordination n’a cessé de dénoncer et d’anticiper les effets funestes de la nouvelle politique d’abandon « culturelle », véritable boîte de Pandore du Régime2, devant résulter de l’annulation symbolique de la France par la dérision du Saint des Saints culturel des valeurs de notre patrimoine le plus prestigieux

INVITE TOUS LES FRANÇAIS à visiter ces 2 expositions, à l’école de l’actualité, pour tirer les conclusions de Haute école de Gouvernance de Versailles résultant de cette confrontation d’un État au service de la France et de la France mise au service d’un petit nombre d’intérêts, privés ou internationales, ridiculisant les valeurs de notre patrimoine (culturelles, touristiques, industrielles, économiques, politiques ; etc.) au dépens de nos propres intérêts vitaux et sans égards aux factures de plus en plus insupportables des Français : chômage, énergie…

DEMANDE que l’Exposition « Sciences et curiosités » de B. Saule (cf. son mot ci-dessous) soit permanente !

C’est ainsi qu’à l’heure de la souveraineté « éclatée » ( Armée, Justice, Diplomatie, Cantonales, etc. ) d’un régime à la dérive, la haute école des Lumières d’Intelligence, d’Art, de Culture et de Gouvernance, de Versailles, apparaît de plus en plus comme un recours patrimonial indispensable pour sortir du piège mortel dans lequel la France s’est laissée enfermer. Ceux qui souhaitent se joindre à une visite avec la Coordination, samedi 2 avril 2011, suivie d’un déjeuner-débat, peuvent écrire ou téléphoner à l’adresse ci-dessous.

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

Contact presse : euclidien@orange.fr et  tel : 06 01 76 20 79

Télécharger le mot de Béatrix Saule, sur « Sciences et curiosités à la Cour de Versailles »

 

Versailles, lieu de démonstration des sciences

L’expérience de la décharge enchaînée dans la galerie des Glaces en 1746.

Présentation au roi et démonstration devant la Cour constituent la consécration suprême, équivalente à un prix Nobel. Elles ont aussi pour but d’obtenir l’acquisition par la Couronne ou de trouver des débouchés auprès des manufactures car les capitaux, tant ceux du Trésor royal que ceux des particuliers, sont concentrés à la Cour.

Expérience aérostatique à Versailles

La Montgolfière

La plus célèbre des démonstrations devant la Cour, le 19 septembre 1783, qui assure à son inventeur le soutien du roi et sert le prestige du royaume (1783).

Expérience aérostatique faite à Versailles le 19 septembre 1783

Les frères Joseph (1740-1810) et Étienne (1745-1799) Montgolfier obtiennent, grâce à l’Académie des sciences, l’autorisation de faire une démonstration de leur ballon à air chaud à Versailles.
Dans l’avant-cour du château, le ballon azur, au chiffre du Roi, est accroché a 19 mètres de haut. Un panier d’osier lui est accroché, où sont enfermés un mouton, un canard et un coq : c’est le premier essai avec des êtres vivants. Une fois lâché, le ballon à air chaud monte à 500 m environ, vole huit minutes et atterrit à Vaucresson, sans dommage pour ses passagers.

Le Roi, qui a observé l’ascension à la lunette depuis son appartement, reçoit Étienne de Montgolfier et lui témoigne sa satisfaction. En effet, si l’enjeu de la démonstration est important pour les inventeurs, leur assurant aux yeux de tous le soutien de Louis XVI, il l’est aussi pour le roi car, ce jour-là, à la Cour, se trouvent les délégations étrangères venues pour la signature du Traité de Paris. Le ballon à air chaud devient dès lors une invention royale illustrant l’ingéniosité française aux yeux des nations européennes. Et c’est du château de La Muette que le premier vol humain s’effectuera le 21 novembre suivant.

Site de l’Exposition

 

  1. « La voix de la France a disparu dans le monde », « La diplomatie française bousculée par la révolte arabe », « On ne s’improvise pas diplomate », Le Monde du 23 février 2011. []
  2. Notre Lettre au Président de la République du 2 septembre 2008, relayée en Amérique par Harper’s Magazine ( cf. site de la CDV ). []