RSS
 

Archives de la catégorie ‘Revue de Presse’

Versailles : NON, je n’irai pas dormir chez Louis XIV

19 Août

La journée d’hier fut très mouvementée autour de Versailles et dans tous les media après l’annonce que l’Établissement public du Château de Versailles lançait un appel d’offre pour faire d’anciens ministères sous Louis XV un hôtel haut de gamme. Un projet déjà très controversé dont l’objectif est de transformer en hôtel quatre ou cinq étoiles un ensemble de trois bâtiments longeant le parterre de l’Orangerie.

L'Orangerie - Château de Versailles

Une partie des chambres du futur hôtel installé au Château de Versailles auraient vue sur l’Orangerie © MAXPPP

 

Dès l’annonce tous les grand media se sont rués pour avoir l’interview d’Arnaud Upinsky… seule voie représentative de l’opposition et de la Défense de Versailles à leurs yeux apparemment !

Selon LE FIGARO Culture :

Trois bâtiments du domaine vont héberger une résidence hôtelière de luxe. La nouvelle ne plaît pas à tout le monde, et beaucoup redoutent la commercialisation d’un lieu historique.

« Versailles n’est pas une machine à sous ! » s’insurge Arnaud Upinsky. Le président de l’association Coordination Défense de Versailles est résolument opposé au projet de transformer plusieurs bâtiments du domaine en une résidence hôtelière de luxe. Début août, l’établissement public du château a lancé un appel d’offres proposant l’établissement d’un hôtel de 23 chambres au sein du Grand Contrôle, du Petit Contrôle et du Pavillon des premières cent marches. Les trois locaux sont désaffectés depuis 2008 et nécessitent des travaux à hauteur d’environ 7 millions d’euros. Selon la direction du château, cette démarche « s’inscrit dans la politique de rénovation et valorisation des espaces (…), définie depuis plusieurs années par le ministre de la Culture et le secrétaire d’État au tourisme ».

« Versailles devient Disneyland »

Arnaud Upinsky, lui, y voit plutôt le symptôme d’« une financiarisation de Versailles, pris en tenailles par des boutiquiers et des marchands de soupe ». « L’emblème de la France est en train de devenir Disneyland, et cela ne profite pas à la ville de Versailles, pas plus qu’aux Français. Cela profite seulement aux marchands », déplore l’essayiste. Et d’avertir : « Un symbole comme Versailles, il n’y en a qu’un. À force de grignoter, il n’en restera plus rien. »

 

Tous les media ont bien sûr orienté leur article sur les bienfaits d’une telle réalisation en présentant une version écourtée de la contestation de la Coordination Défense de Versailles, mais telle la chaine de télévision M6, qui dans son journal du 19:45 a présenté un reportage favorable s’est vu contredite par le sondage qu’elle a elle-même initié et qui donnait sur le temps du dit reportage…57 % de gens « choqués » !!!

57 % de personnes sont "choqués" par un hôtel de luxe dans les dépendance du Château de Versailles

 

 

Pour Le Point :

Se réveiller dans un quatre-étoiles avec vue sur l’orangerie du château du Roi-Soleil fait-il partie de vos fantasmes ? Si oui, ce fantasme pourrait bien devenir réalité. L’Établissement public du château de Versailles lance un irrésistible appel d’offres. À la clef, la métamorphose de bâtiments inoccupés depuis 2008 en hôtel de luxe sur une superficie totale de 2 800 mètres carrés. De quoi ravir les plus fortunés des quelque dix millions de visiteurs qui sillonnent le domaine chaque année.

Versailles, son parc, son château... et bientôt son hôtel de charme

Versailles, son parc, son château… et bientôt son hôtel de charme

 

Trois édifices sont concernés, le Grand Contrôle, le Petit Contrôle et le Pavillon des premières cent marches, trois bâtiments administratifs qui dépendaient du Ministère de la Défense à l’époque de Louis XV. Le roi y accédait par l’Orangerie, mais ce ne sera pas le cas des futurs résidents, qui devraient se contenter d’y entrer par la rue de l’Indépendance Américaine. Cependant, une partie des chambres donnera bien sur les centaines d’orangers, de myrtes et de lauriers qui parsèment les jardins du parc.

Versailles, son parc, son château... et bientôt son hôtel de charme...

« Tout est fait à l’envers »

Une démarche ambitieuse qui s’inscrit, selon une source proche de la direction du Château, « dans la politique de rénovation et de valorisation des espaces et d’implantation d’activités économiques dans les monuments historiques, définie depuis plusieurs années par le ministre de la Culture et le secrétaire d’État au Tourisme ». Onéreuse, aussi. À elle seule, la restauration de la toiture et des murs représente un investissement évalué entre quatre et sept millions d’euros. Auquel viendraient s’ajouter quatre millions d’euros destinés, eux, à l’aménagement intérieur. Le tout, pour une concession immobilière d’une période de soixante ans.

Problème : le projet hérisse les défenseurs du patrimoine français, qui y voient une offense au prestige des lieux. Parmi eux, le président de l’association Coordination Défense de Versailles, Arnaud-Aaron Upinsky, ulcéré par ce crime de lèse-majesté : « Versailles est l’une des dernières machines à gagner de la France, s’exclame-t-il au Point.fr. En transformant Versailles en Disneyland, on affaiblit son rayonnement. Ce projet n’a pas sa place dans ce lieu unique au monde. » Et de conclure, outré : « Versailles, ce n’est pas l’argent. »

 

Pour France info :

« Cette démarche », souligne-t-on de source proche de la direction du domaine de Versailles, « s’inscrit dans la politique de rénovation et valorisation des espaces et d’implantation d’activités économiques dans les monuments historiques, définie depuis plusieurs années par le ministre de la Culture et le secrétaire d’État au Tourisme. »

Mais pas question de défigurer le patrimoine : l’entreprise qui remportera l’appel d’offre devra débourser entre quatre et sept millions d’euros pour rénover la toiture, auxquels viendront s’ajouter quatre millions d’euros pour l’aménagement intérieur. Les travaux de clos et de couvert – charpente et fenêtres – seront supervisés par des architectes des monuments de France.

L’association Coordination Défense de Versailles est opposée à cet appel d’offre. Pour son président, Arnaud Upinsky, c’est une atteinte au prestige des lieux : « Ce patrimoine doit rester le patrimoine des Français. Il ne doit pas passer dans le domaine privé, en doit pas servir à faire de l’argent à côté. Un hôtel n’a pas sa place à cet endroit là. »

 

Pour R M C :

Hôtel dans le château de Versailles : « C’est notre patrimoine, conservons-le ! »

 

NON, je n’irai pas dormir chez Louis XIV !

L’Établissement public du Château de Versailles a lancé un appel d’offres pour la transformation en hôtel d’un ensemble de trois bâtiments longeant le Parterre de l’Orangerie. Une idée qui ravit les touristes mais pas forcément certains défenseurs du patrimoine historique.

Imaginez-vous dormir tel un roi ou une reine en plein cœur du château de Versailles ! L’idée plaît en tout cas aux touristes rencontrés dans la cité royale par RMC : « On jouerait les princesses ! Les Marie-Antoinette de 2015 », s’enthousiasme une jeune fille.

L’Établissement public du Château de Versailles vient de relancer un appel d’offre pour transformer en hôtel de luxe trois bâtiments du domaine. Il s’agit du Grand Contrôle, du Petit Contrôle, et du Pavillon des premières cent marches. Les bâtiments longent le parterre de l’Orangerie. En tout ce sont 2.800 mètres carrés, laissés à l’abandon depuis 2008, qui reprendraient vie.

« C’est encore une question d’argent »

Une idée qui ne réjouit pas du tout Arnaud Upinsky, président de l’association Coordination Défense de Versailles : « On transforme un lieu de prestige, ce n’est plus un lieu de prestige, c’est un hôtel. C’est encore une question d’argent. Il y a une chose qui marche encore en France, c’est notre patrimoine, conservons-le ! »

François de Mazière

François de Mazière

 

François de Mazière, le maire de la ville de Versailles, préfère quant à lui, tempérer : « Ce bâtiment, ce n’est pas dans la galerie des Glaces, c’est un bâtiment très dégradé, mieux vaut qu’un bâtiment historique revive plutôt qu’il soit progressivement détruit ».

Il y a quand même un point sur lequel tout le monde s’accorde : l’architecture intérieure de l’hôtel devra être à l’image de Versailles: classique et d’époque. L’entreprise qui remportera l’appel d’offres devra débourser entre 8 et 11 millions d’euros d’investissement, dont au moins 4 pour restaurer les lieux.

La concession, lorsqu’elle sera décidée, sera accordée pour 60 ans. Accor Hotels, l’un des géants du secteur, s’est déjà porté candidat. Les entreprises candidates ont jusqu’au 14 septembre pour se déclarer.

 

 

MANIF POUR TOUS : DES AVOCATS DANS LA RUE !

11 Juin

PARIS : « MANIF POUR TOUS » : DES AVOCATS DANS LA RUE !

Date 10/6/2013 20:20:00 | Sujet : ARNAUD UPINSKY

 

 

« MANIF POUR TOUS »

avo_40_400

DES AVOCATS DANS LA RUE !

« L’État de droit (véritable) enfin défendu dans la rue, de force, par un avocat auxiliaire de la vraie justice, et non devant les tribunaux, de jure par un juge.

 

CQFD.  Un triomphe attendu depuis la déclaration des Droits de l’Homme…

et la déclaration de Danton…
Cherchez l’erreur et comprenne qui peut ! 
»

— Arnaud-Aaron UPINSKY (photo).

 

 

Par MICHEL CLOUTIER

michel_cloutier_01111115_400_01

JOURNAL QUÉBEC PRESSE

PARIS — Le mardi 11 juin 2013

 

Des avocats dans la rue: ils exigent haut et fort la libération immédiate de personnes arrêtées arbitrairement sous leurs yeux, Boulevard du Palais, lors de cette autre manifestation monstre contre le mariage pour tous.

 

L’affaire prend les allures d’une résistance plus que noyautée contre le Gouvernement Hollande. Du jamais vu, encore moins au Québec où les avocats n’auraient jamais le cran de dénoncer à leur tour le piège du panier à salade, même au prix de la liberté en héros de la vérité qu’ils doivent incarner jusqu’à s’occuper du destin incertain du Québec si l’État-nation francophone rate à jamais son indépendance. Les forces du destin occupent-elles leurs consciences?

 

 

Mais cette fois-ci, à Paris, Me Jérôme Triomphe, paru aussi aguerri que d’autres confrères, profite d’une flagrante faille juridique pour neutraliser l’action policière qui s’enfonce dans l’illégalité des arrestations qui font tache sous les caméras devenues l’œil parfait de la liberté d’expression.

 

La revue de presse du Point se fait éloquente :

 

REVUE DE PRESSE

Le Point.fr – Publié le 31/05/2013 à 12:50 – Modifié le 31/05/2013 à 13:53

VIDÉO. Manif pour tous : questions sur des interpellations

Le Point.fr s’est procuré une vidéo qui montre un avocat exiger la libération de personnes arrêtées en marge des manifestations contre le mariage pour tous.

hollande-manif-tous-gay-mariage-1528254-jpg_1411344Photo d’illustration. © Michel Stoupak / AFP

Par Jean-Michel Décugis et Aziz Zémouri

« Je viens d’être appelé par une cliente qui se trouve dans votre panier à salade et qui m’a dit qu’elle avait été arrêtée pour rien. C’est un abus d’autorité. » Mercredi 29 mai, boulevard du Palais à Paris, Jérôme Triomphe, 38 ans, avocat, brandit le Code pénal devant les portes du tribunal de grande instance. Des policiers de la préfecture de police de Paris viennent d’interpeller plusieurs étudiantes venues soutenir des manifestants “anti-mariage pour tous” jugés en comparution immédiate devant la 23e chambre correctionnelle. Motif de l’arrestation ? Selon l’avocat, c’est uniquement parce que les étudiantes portent un tee-shirt “anti-mariage pour tous”. Dans les faits, aucune image ne montre leur arrestation.

Arrestation-abusive

avo_20_400Retenue dans le fourgon de police stationné devant le palais de justice, l’une d’entre elles a eu l’idée d’appeler depuis son téléphone portable l’avocat. Jérôme Triomphe, qui filme la scène avec son iPhone, crie son indignation et menace de prison des fonctionnaires mi-amusés, mi-embarrassés. En effet, l’article 432-4 punit de sept ans d’emprisonnement toute personne dépositaire de l’autorité publique se rendant coupable lors de l’exercice de sa mission d’ordonner ou d’accomplir arbitrairement un acte attentatoire à la liberté individuelle.

« Je ne vous parle pas, je reçois des ordres, vous m’empêchez de faire mon travail », rétorque à l’avocat une jeune policière en uniforme. « Puis-je avoir le nom de la personne qui vous a donné l’ordre d’arrêter ces gens », interroge, vindicatif, Me Triomphe. Pas de réponse. Sous la pression de l’avocat, les étudiantes seront finalement relâchées et reconduites au métro par les forces de l’ordre. Cela constitue là encore, selon Me Triomphe, une infraction à la liberté d’aller et venir. « Cette vidéo illustre parfaitement les arrestations arbitraires qui se perpétuent depuis deux mois en marge des manifestations anti-mariage pour tous, affirme Me Jérôme Triomphe. Mais là, en relâchant immédiatement ces étudiantes, c’est la première fois qu’ils reconnaissent l’illégalité de ces interpellations. »

Le Défenseur des droits a été saisi

Déjà, le 27 mai, devant le lycée Buffon à Paris, pendant la visite du président de la République François Hollande, venu célébrer le 70e anniversaire du Conseil national de la Résistance, une cinquantaine de manifestants avaient été interpellés, retenus dans des fourgons de police puis conduits au commissariat. De nombreux avocats avaient alors dénoncé des abus d’autorité ou des arrestations arbitraires. avo618_400Maître Grégoire Étrillard (Photo), l’avocat de plusieurs étudiants arrêtés devant le lycée Buffon, a depuis porté plainte et saisi le Défenseur des droits pour non-respect de la déontologie policière.

avo40_400C’est aussi ce que va faire Me Triomphe pour sa cliente mercredi. « Ils ont osé effectuer ces arrestations devant le palais de justice, là où doit s’appliquer le droit », s’insurge l’avocat. « Tous les jours, nous sommes appelés par des gens qui sont arrêtés arbitrairement soit parce qu’ils portent des tee-shirts, soit parce qu’ils marquent leur opposition au mariage pour tous, et donc au gouvernement. Ce sont des arrestations politiques indignes du pays des droits de l’homme. On sent bien que des consignes sont données aux policiers », accuse l’avocat.

Contactée par Le Point.fr, la préfecture de police dément que « toute consigne orale ou écrite » ait été « donnée aux forces de l’ordre » tout en précisant que les cris, vociférations ou le tapage sont interdits sur la voie publique. Pour l’anecdote, quelques minutes après leur libération devant le palais de justice, les mêmes étudiantes ont été de nouveau interpellées à la sortie du métro par d’autres policiers.

Regardez Jérôme Triomphe exiger la libération des étudiantes anti-mariage pour tous :

GALERIE DE PHOTOS…
AVOCATS —VS— POLICIERS,

DEUX RAPPORTS DE FORCE

avo1_400 avo_15_400
avo_3_400 avo_5avorollande_006_400
avo_9_400 avo_155_400
avo_11_400 avo_8_400
avo_178_400

 

 

 

La définition du mot « mariage » sera modifiée dans le prochain « Petit Larousse »

09 Avr

Pour faire croire que tout est déjà joué, l’AFP lance l’offensive dans les média en disant : « Les débats et polémiques autour du « mariage pour tous » se sont déplacés sur un nouveau terrain, celui de la langue française et des dictionnaires ». « Larousse vient de décider d’anticiper sur le vote du projet de loi sur l’ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe, en incluant dès maintenant cet hypothétique changement dans la prochaine édition de son dictionnaire »

La définition du mot « mariage » sera modifiée dans le prochain « Petit Larousse », qui paraîtra en juin

 

Auparavant, « mariage » y était défini comme un « acte solennel par lequel un homme et une femme établissent entre eux une union dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par les dispositions juridiques en vigueur dans leur pays… »

La définition 2014 précisera : « Acte solennel par lequel deux personnes de sexe différent, ou de même sexe, établissent entre eux une union… ». La définition de « mariage » est d’ores et déjà actualisée dans le Larousse en ligne.

 

L’Essentiel :

Le mariage pour tous déjà dans le dico

 

La définition du mot « mariage » sera modifiée dans le prochain « Petit Larousse », qui paraîtra en juin. « Un homme et une femme » sera remplacé par « deux personnes de sexe différent, ou de même sexe ».

 

La définition de « mariage » est déjà actualisée dans le Larousse en ligne. (photo : DR)

N’en déplaise aux opposants au mariage pour tous qui se réfugient derrière « la définition du dictionnaire » pour réfuter l’extension de ce terme aux personnes de même sexe, les pros du dico ont déjà pour la plupart entériné cette évolution de la société. « Nous avons modifié dans le Petit Larousse 2014 (qui sera publié en juin 2013) la définition du mot « mariage » en tenant compte du projet de loi en cours d’examen », indique Carine Girac-Marinier, directrice des dictionnaires et encyclopédies chez Larousse.

Auparavant, « mariage » y était défini comme un « acte solennel par lequel un homme et une femme établissent entre eux une union dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par les dispositions juridiques en vigueur dans leur pays… » La définition 2014 précisera : « Acte solennel par lequel deux personnes de sexe différent, ou de même sexe, établissent entre eux une union… ». La définition de « mariage » est d’ores et déjà actualisée dans le Larousse en ligne.

(L’essentiel Online/afp)

 

 

Journal Québec Presse : ARNAUD UPINSKY : FRANCE : LE RETOUR AUX VRAIES VALEURS

28 Mar

logoQP

 

FRANCE : LE RETOUR AUX VRAIES VALEURS

Date 28/3/2013 22:00:00 | Sujet : ARNAUD UPINSKY

 

 

ÉCHEC ET MAT

À L’ÉLYSÉE !

 

 

« Après le Palais présidentiel

EN ÉTAT DE SIÈGE,

20130328_04_400

le gouvernement

 

 

EST ÉCHEC ET MAT » — UPINSKY —

« Le Mariage homosexuel est avant tout un vice d’intelligence »

ARNAUD UPINSKY—, sur la photo de droite.

 

 

JOURNAL QUÉBEC PRESSE

PARIS — Le vendredi 29 mars 2013

Communiqué de presse de la Coordination Défense de Versailles, dépêche n°. 2

Versailles, acteur-clé de l’Art et de la politique. http://coordination-defense-de-versailles.info et Blog CDV

 

PAR Arnaud-Aaron UPINSKY

 

1 « C’est l’image du jour sur le grand échiquier de la politique, après le Palais présidentiel en état de siège, le gouvernement est échec et mat.

 

image006Comme dans tout processus révolutionnaire émergeant, les représentants du Régime, Hollande, Montebourg, Taubira, etc. ne peuvent plus sortir de chez eux sans être aussitôt entourés, interpellés, conspués, cernés, enveloppés dans la vague de révolte montante qui les fait apparaître, derrière leur guirlandes de policiers comme de dérisoires pantins de ce qui apparaît de plus en plus comme un futur Ancien régime qui, sourd et muet, en réponse à la voix du peuple, incapable de comprendre son âme profonde, emmuré dans des mots et la phraséologie surannée de fausses valeurs, se révèle désormais vide de sens comme lors de l’écroulement de l’URSS.

 

Nous sommes tous des enfants d’hétéros

 

Le modèle du genre d’aveuglement, faisant suite à son arrogance suicidaire, a été donné à Lyon par la provocation du garde des Sceaux, Taubira, ayant tenu à assister mercredi à « la création du premier opéra écrit par Robert Badinter, inspiré d’un drame carcéral de Victor Hugo évoquant l’homosexualité, et [ qui ] a été huée à sa sortie par plus de 200 opposants au mariage homosexuel. Massés aux abords de l’Opéra » les manifestants agitant « des drapeaux français en scandant “casse-toi Taubira” ou encore “nous sommes tous des enfants d’hétéros” détournant le slogan “nous sommes tous des enfants d’immigrés” ».

 

Image d’une tyrannie devenue inaudible

 

Ce soir, le Président Hollande attendu à l’entrée d’Antenne de France 2 où il doit s’exprimer à 20 h 15, c’est l’image d’une tyrannie devenue inaudible cernée par une Révolution sans tête apparente à la recherche d’une voix, d’un porte-parole et d’un chef de salut public qui soient à la hauteur de l’union sacrée qui s’impose pour triompher des récupérations, des manœuvres politiciennes et du retour des tenants de l’Ancien, pour porter enfin son idéal des vraies valeurs jusqu’à la victoire.

 

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/taubira-a-lyon-pour-le-premier-opera-de-badinter-huee-par-les-anti-mariage-gay-27-03-2013-2676041.php )

 

HOLLANDE : c’est le refus de prendre la mesure de la Révolution en marche

 

20130328_09_4002— C’est désormais le saut dans l’inconnu. Là où son maître F. Mitterrand avait cédé lors de la manifestation de l’enseignement libre 1984.

 

Tout incline à penser que son disciple Hollande se prépare à s’obstiner comme en témoignent les accusations persistantes du pouvoir contre les « débordements » des manifestants, le trucage des chiffres de la manifestation et des vidéos en trompe l’œil, le refus de prendre la mesure de la Révolution en marche.

 

 

 

D’un aveuglement à l’autre dans l’Histoire de la France

 

L’Histoire de France est riche en aveuglements de ce type :

— Non Sire, ce n’est pas une révolte, c’est une Révolution ! » avait bien répondu le duc de Liancourt à Louis XVI au soir du 14 juillet 1789.

 

 

3— « Vous n’avez pas le monopole du cœur »,

avait répondu V. Giscard d’Estaing à F. Mitterrand stupéfait, lors de l’élection présidentielle de 1988. De même, aujourd’hui, peut-on rétorquer à un pouvoir trop sûr de son soutien « européen », « américain » et de son « savoir-faire » des policiers français (dixit Michèle Alliot-Marie à M. Ben Ali !) « Vous n’avez pas le monopole de la Révolution ! »

 

Mais qu’est-ce que la révolution ?

 

Mais qu’est-ce que la Révolution ? Car qu’est-ce que la Révolution sinon, en l’espèce, une question sémantique, un pur retournement de la phrase politique, des fausses valeurs de simulacre aux vraies valeurs des réalités supérieures, à commencer par la Vérité, qui ont fait et persistent à faire la France contre vents et marée ?

PHOTO : Arnaud-Aaron UPINSKY, préside la conférence de presse de la “Coordination Défense de Versailles”, sur le Pont des Arts, devant le Palais Mazarin, siège de l’Institut de France.

 

La France n’est pas morte : elle existe, elle est de retour.

 

20130328_12_4004— C’est une sorte d’électrochoc du 11 septembre à la française,

pour les ennemis de la France, de l’extérieur comme de l’intérieur, qui croyaient en avoir fini une fois pour toutes. La France n’est pas morte, la France existe encore, la France est de retour !

Photo : Des enfants gazés par les forces de l’ordre, dimanche dernier, sur les Champs-Élysées.

 

Elle a résisté en dépit de la haute dose de poison qui ne cesse de lui être injectée, de la corruption, du mensonge homicide qui cherche à la tuer à coup de porno, de jeux télévisés imbéciles, de destruction de l’école (mathématiques, littératures, art, etc.), d’élections truquées, de média aux ordres, d’une justice ayant substitué l’opinion à la vérité, de neutralisation de la politique par la démagogie politicienne aux appétits sans limites …

 

Les vraies valeurs patrimoniales

 

20130328_13_4005— Cette France de l’ « art de vivre »,

« d’aimer » et de « construire », de la Culture et de la Civilisation, qui est de retour, apolitique, laborieuse, enracinée dans ses vraies valeurs patrimoniales.

Il fallait être là, avenue de la Grande Armée et aux Champs-Élysées pour en respirer la fraîcheur, la simplicité, la vérité : sa valeur d’excellence aux antipodes des faux-semblants de la « com » du Régime d’imposture en place, ruinant le pays sans vergogne aux ordres de l’étranger rapace.

 

La force tranquille se déploie

 

20130328_14_400Cette manifestation, c’est une première mondiale, une de ces « spécialités » gastronomiques que le monde entier nous envie. C’était le contraire d’une manifestation, d’un « meeting »…

marketing à l’anglo-saxonne, à la Sarkozy ou à la Hollande.

 

C’était la promenade dominicale en famille, avec l’image des trois générations réunies derrière le landau du dernier né…

Pour faire court, c’était l’image bon enfant de la « sainte famille » affirmant la « force tranquille » de son art de vivre à la française comme preuve évidente de son excellence, de son harmonie, de sa fécondité « durable » et de sa valeur d’avenir « d’avant-garde » en face du modèle fétide et moisi de sa contrefaçon inversée du triste modèle d’anti-mariage prétendument « gay », à l’anglo-saxonne, réduit à jouer à l’homme et à la femme, au papa et à la maman, en se faisant faire des ersatz d’orphelin d’État en conserve !

 

Le vol du « mot » mariage, de sa valeur symbolique

 

image015Avec comme suprême aveu le besoin de vol du « mot » mariage, de sa « valeur symbolique » pour tenter faire vrai à coup de loi scélérate ! Sade n’avait-il pas un besoin compulsif de vertu pour se sentir sadique !

Oh simulacre, cet hommage que le vice rend à la vertu ! Quelle humiliation pour l’homo que de devoir jouer à l’hétéro !

 

 

Quel aveu ! Et quelle folie pour la Loi et les soi-disant représentants du Peuple français qu’un tel déni d’intelligence et de démocratie. Car le Mariage homosexuel est avant tout un vice d’intelligence qui traduit en termes économiques à la ruine et aux 1800 milliards de dette au service de l’étranger !

 

Le pouvoir paralysé

 

20130328_16_4006— Le monde est stupéfait,

le pouvoir paralysé (devant ce retour de la France que les États-Unis pillent et dénigrent notamment à Versailles) et les homosexuels ne comprennent plus, eux qui se croyaient d’avant-garde. Sur le site Yagg, déjà inquiet de la fausse définition du mot mariage, Vincent Viollain croit voir (cf. « La “Manif pour tous” une opération de communication réussie » ?

http://yagg.com/2013/03/26/la-manif-pour-tous-une-operation-de-communication-reussie-par-vincent-viollain/ ) une opération de « com » puissamment préparée, préméditée, à la mode marketing… Voir ainsi, c’est être victime d’une idolâtrie des apparences, des marques, et de faux-semblants cachant aux yeux des faux savants dans cette réunion de famille la spontanéité de l’essence même de la vie et de la création, dont le « mariage » est le symbole, et dans cette manifestation spontanée le symbole, il est vrai déroutant pour les décalés aux lunettes inversées, de la « sainte famille » …

 

La révolution des consciences à la française

 

20130328_17_4007— C’est le mot « mariage »,

la fausse définition que prétend imposer à coup de matraques et de gaz le couple autocratique Taubira-Hollande qui est à l’origine de cette révolution des consciences à la française !

Photos : D’autres enfants victimes des gaz lancés par les CRS, aux Champs-Élysées.

 

« Tout ce qui n’est pas clair n’est pas français » et l’article 1 du projet de loi Taubira viole le principe même de la langue, du peuple et de la Civilisation européenne dont la France porte aujourd’hui plus que jamais le modèle d’excellence en face de la barbarie anglo-saxonne sans limite !

 

Ce Régime archaïque ruine la France… mais

 

C’est cette salissure au plus intime de sa conscience et de son être le plus profond qui a ouvert les yeux du peuple de la douce France à la stupéfaction des gazeurs gouvernementaux. C’est elle qui a réveillé l’honneur viscéral des Français en leur révélant le vrai visage tyrannique d’un régime qui s’annonce déjà comme l’Ancien régime avec sa ribambelle de collaborateurs du deuxième type ! Ce Régime archaïque ruine la France mais c‘est tout à l’honneur des Français que ce ne soit pas la dette inique, ni l’alourdissement des impôts, ni une servitude matérielle de cette vieille tyrannie qui l’ait mis sut la voie de la Révolution, mais la valeur suprême même de la Civilisation symbole d’harmonie, d’amour, de vérité, de beauté, de bienfaisance, de solidarité et d’avenir, porteur du futur et de la mort du vieux monde dont le faux mariage de dérision, homosexuel contrefait, est le symbole anglo-saxon !

 

Versailles, c’est le homard

 

20130328_18_4008— D’où la lame de fond de cette Révolution,

soulevant la « Grande nation » que ses ennemis décrivaient à l’envie comme mort, est-elle partie ? Un proche de Frigide Barjot avait dit peu après la manifestation du 13 janvier : « C’est Versailles, c’est le Homard, c’est vous qui êtes à l’origine de ce mouvement de Résistance Culturel qui a conduit au grand rassemblement du Champ de Mars.

À partir de votre modèle de résistance culturelle, d’action directe devant les tribunaux et l’opinion, interpellant et mettant en cause les responsables, par lettre ouverte, pétition et langage « fort » pour rendre visible leur imposture, leur déni de vérité et de démocratie, vous avez fait école, des groupes ont voulu prendre votre place ou vous imiter et en quatre ans, les Français ont compris de mieux en mieux qu’il fallait qu’ils descendent dans la rue pour défendre leur patrimoine le plus sacré contre le viol d’un régime d’imposture, incapable et vermoulu.

 

« De l’effet Homard à l’effet Papillon »

 

20130328_19_4009— C’est « l’effet Homard » de Versailles,

à la française, répondant à « l’effet Papillon » de l’anglo-américain Edward Norton Lorenz posant la question :

« le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? » Dans le cas du Homard de Versailles la réponse est désormais : oui, assurément !

 

Les Grands Appartements Royaux vampirisés et saccagés par l’art new-yorkais de la dérision

 

20130328_20_40010— Dimanche 24,

la France a découvert un nouveau visage de la Tyrannie qui ne lui ressemble plus et un nouveau visage de la liberté qui lui ressemble enfin.

Si l’on en croit ce proche de Frigide Barjot – ce qui est facile à « tracer » –, il est pour le moins stupéfiant de voir revenir le modèle de Versailles sur les ailes et les racines de cette Révolution.

 

 

La Coordination Défense de Versailles, en défendant les Grands Appartements Royaux vampirisé et saccagé par l’art new-yorkais de la dérision, se disant à lui tout seul « Art contemporain », a redécouvert le mode de gouvernance du Roi-Soleil, et remis Louis XIV à la mode. Quel étonnement de découvrir en lui le créateur de la France, de la langue et de l’État moderne, dont les Français vivent encore et que la République couronne en signe de reconnaissance en installant dans son château sa plus haute assemblée :

le Congrès ! Louis XIV savait où il allait, comment et y parvenait en face de la montée de la puissance financière anglo-saxonne qui triomphe aujourd’hui dans l’axe Washington, Londres, Bruxelles pour le plus grand malheur de nos finances et de l’Europe.

image021Dans la guerre invisible qui oppose l’Europe à l’empire anglo-saxon, guerre dénoncée par les deux grands présidents de la Vème République, De Gaulle et Mitterrand, c’est le retour à la grille de lecture initiale de l’Europe à la française forgée par Richelieu, Louis XIII, Mazarin, Anne d’Autriche et Louis XIV, en face de l’Europe à l’Anglo-Saxonne qui opprime, qui donne la clef de l’énigme du faux déclin de l’Europe.

Faux déclin car elle est toujours détentrice des vraies valeurs en face des fausses valeurs anglo-saxonnes de prédation, mercantiles et purement spéculatives.

 

La mort physique et spirituelle de la France

 

image02211— Le « mariage » est le mot de trop

qui a rendu l’injustice criante et a réveillé les somnambules. À l’évidence, c’est cette véritable grille de lecture de guerre de la Civilisation contre la Barbarie qui explique la raison pour laquelle les ennemis de la France veulent en finir une fois pour toutes. Et ils pensaient la chose faite avec le mariage signifiant à terme la mort physique et spirituelle de la France.

 

C’est raté.
 

Et les oublieux de l’histoire qui seraient étonnés de ce nouveau service que nous rend Louis XIV, qu’il consultent leur bibliothèque, Voltaire et surtout leur intelligence et ils verront que l’actualisation de son modèle de gouvernance efficace, à bien y regarder, est porteur d’avant-garde. C’est d’ailleurs de lui que la France tient la primauté de la culture, du luxe (Comité Colbert), la première destination touristique au monde…

 

Un enseignement a falsifié l’histoire de France

 

12— Sauf à échouer,

la Révolution culturelle en cours, engagée par les Français tous amoureux de leur patrimoine, doit avant tout mettre fin au divorce fabriqué entre son passé et son présent, ses racines et ses ailes ! Si la France persistait dans sa division avec elle-même, elle serait inexorablement condamnée à mort par ses ennemis de l’extérieur comme de l’intérieur, les pires !

 20130328_23_400

Un enseignement a falsifié l’histoire de France pour la couper de la richesse de ses valeurs au profit de ses prédateurs. La France doit cesser d’être une proie livrée aux prédateurs de l’axe anglo-saxon. C’est sur cette grille de lecture culturelle et patrimoniale que le Président Hollande sera jugé. Tout ennemi de la langue française est ennemi de la France. S’il persiste, il apparaîtra comme la simple courroie de transmission de l’étranger, dénué de toute liberté de dire non !

 

Le retour aux vraies valeurs

 

13— En conclusion,

20130328_24juste avant l’intervention télévisée du Président Hollande. Déjà, volant au secours de la victoire, les forces de déclin et d’assujettissement cherchent à récupérer l’élan de salut public croissant devant l’évidence totalitaire ! La clef de la Révolution, du retour de la France à la Liberté et à la Prospérité, est dans le retour aux vraies valeurs de son patrimoine qui l’ont projetée au 1er rang des nations. C’est par l’oubli ou par le mépris de ces valeurs d’excellences qu’elle en est réduite à la déchéance et à la ruine actuelle.

La solution est dans la le retour à ses vraies valeurs. Un proverbe corse dit que plus un arbre est haut plus il doit avoir des racines profondes. C’est pour s’être coupée de ses racines que la France se trouve aujourd’hui à la dérive. Il ne tient qu’à elle se s’y replonger. Et plus elle voudra monter haut, plus elle devra plonger profondément ! Telle est la clef du grand échiquier de la Révolution intérieure en cours et de la Guerre invisible au profane qui fait rage à l’extérieur.

 

 

20130328_26PHOTO : Arnaud-Aaron UPINSKY.

Il est écrivain, Président fondateur de l’Union Nationale des Écrivains de France, mathématicien, épistémologue, titulaire d’une chaire d’épistémologiste en 1998, linguiste, expert en systèmes informatiques, historien des sciences, docteur en philosophie politique, auteur de livres et d’articles de référence. Selon l’expression consacrée, il fait partie de l’intelligentsia française.

Photo exclusive: novembre 2010, pour Québec Presse par  Isidore Grao de Nice.

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

Contact presse :

courrierposte@orange.fr et tél. : 06 01 76 20 79

Sites : coordination-defense-de-versailles.info ;

BLOG CANADA-FRANÇAIS : http://canada-francais.coordination-defense-de-versailles.info

 

Cet article provient de Journal Québec Presse
http://journalquebecpresse.org

L’adresse de cet article est :
http://journalquebecpresse.org/modules/news/article.php?storyid=3215

 

 

Journal Québec Presse : ARNAUD UPINSKY : FRANCE : du jamais vu même en 68

25 Mar

logoQP

FRANCE : du jamais vu même en 68

Date 25/3/2013 18:00:00 | Sujet : ARNAUD UPINSKY

 

LA FRANCE DANS LA RUE

DU JAMAIS VU…
MÊME EN 68 !
 

 

 

 

LA FRANCE DANS LA RUE  :  LA GRANDE ARMÉE !

« Une dépêche de guerre ! » —Arnaud Upinsky—

 

LA PLACE DE L’ÉTOILE INTERDITE !

 

Par MICHEL CLOUTIER

JOURNAL QUÉBEC PRESSE

PARIS — Le mardi 26 mars 2013

C’est la France dans la rue avec des femmes et des enfants matraqués à coups de gaz lacrymogène dont Christine Boutin (photo) la présidente du Parti Chrétien-démocrate, effondrée sous le tir de tels gaz administrés par les forces de l’ordre, au cours de la “Manifestation-pour-tous”, déployée dimanche, sur les Champs-Élysées, noirs de monde contre le mariage gay en France.

PHOTO : Christine Boutin secourue par des membres de son parti. Photo, AFP, Agence France Presse pour Métro.

 

Christine Boutin a demandé la démission du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, responsable de l’affreux gazage. Hervé Mariton, député UMP, réclame également une telle démission.

 

Près de l’Étoile, la brigade anti-émeute (CRS) passa à l’offensive en tirant des gaz à plusieurs reprises pour disperser des manifestants qui tentaient de forcer le barrage policier afin d’accéder aux Champs-Élysées, déjà envahis par une mer de monde. En fait, ils étaient plus d’un million de citoyens de tous les horizons de l’Hexagone à fouler la plus belle avenue du monde.

PHOTO : Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, sommé de quitter ses fonctions.

 

 

La Grande armée des Français

 

“Nous sommes 1,4 million”, ont affirmé les organisateurs sur Twitter.

“Au moins 1.400.000 manifestants forment la Grande Armée des Français levée contre le projet de loi Taubira”, ont-ils ensuite déclaré dans un communiqué que vient de publier à la une, le quotidien Métro.

 

 

C’est un mouvement révolutionnaire
— Arnaud Upinsky —

 

Dans ce débordement, Arnaud Upinsky (photo) a réservé ses commentaires au magazine électronique Journal Québec Presse, en ces termes:

1— Comme nous l’avons annoncé, c’est un mouvement révolutionnaire qui est enclenché avec un aveuglement croissant du gouvernement comme au Québec, mais une ampleur sans commune mesure.

 

Une conscience révolutionnaire se généralise

 

Les manifestants étaient bon enfant et une conscience révolutionnaire se généralise, nourrie de la révolte de se voir méprisés, traités en parias, abreuvés de mensonges d’État de plus en plus visibles…

 

2— Comme ailleurs, Internet neutralise la propagande et la répression.

 

La vidéo de la voiture de police étant passée sur une personne a rapidement été visible sur Internet ;

 

Le gouvernement a échoué

 

3— Le gouvernement est victime de ses mensonges. Il a nié l’importance de la mobilisation avec des chiffres mensongers, les faits et photos démontent ses trucages.

Il voulait cacher l’ampleur croissante de la révolte du pays, en saucissonnant la manifestation, il a échoué !

Il voulait interdire lieux symboliques, ils ont été conquis. La place de l’Étoile était interdite, les manifestants l’ont occupé, la police étant confiné dans un coin…

 

Quand ça brasse, rien ne va plus

 

En haut des Champs, une colonne de police cherchant à faire sauter le bouchon pacifique assis devant le cordon de CRS barrant la route de l’Étoile. On a dû battre en retraite, n’osant passer sur le corps d’un manifestant se mettant devant la voiture comme Eltsine avec un char.

L’acte est moins photogénique mais j’ai dit à cet homme que sa photo ferait le tour du monde… Quoi qu’il en soit, nous l’avons.

 

L’Élysée : un camp retranché

 

4— Le Gouvernement voulait interdire les Champs-Élysées, ils ont été envahis par la foule bon enfant qui y a défilé.

 

L’objectif absolu du ministère de l’intérieur est que jamais une manifestation n’atteigne le Palais présidentiel de l’Élysée.

 

Les manifestants l’ont atteint bien que le périmètre ait été transformé en camp retranché.

C’est du jamais vu même en 68. On s’est battu aux grilles de l’entrée principale de l’Élysée, côté coq. Des barrières ont été abattues.

 

Au moment des faits, j’ai vu fuir au pas de course, à la file indienne, des CRS manifestement appelés en renfort pour protéger l’entrée présidentielle.

 

5— De source policière, le gouvernement a perdu le contrôle de la situation et a dû appeler en renfort les voitures de banlieue.

 

6— Les Français commencent à comprendre par qui ils sont gouvernés… Le Pouvoir cherche à cacher la vérité par les mensonges habituels en dénonçant même des lancements de boulon qui n’ont pas eu lieu ….

C’est un peuple entier qui se soulève comme on nous l’a appris à l’école.

 

“Démocratie ! Liberté !”

C’est la Liberté guidant le Peuple d’Eugène Delacroix.

 

La foule criait, démocratie, liberté !!!

 

 

7— La situation est objectivement révolutionnaire (un peuple opprimant son peuple). On ne sait jusqu’où cela ira ou non.

Mais tous les ingrédients de la Révolution sont là à commencer par la bêtise du pouvoir matraquant des femmes et des enfants à coup de gaz lacrymogène et plus.

 

La bêtise du pouvoir

— Arnaud Upinsky —

 

 

C’est miracle qu’il n’y ait pas eu pire… Je vous envoie des photos (sous embargo) dès que possible en particulier sur les affrontements au COQ de l’Élysée… ce qui est tout un symbole.

Le monde entier doit savoir qu’en France le peuple réuni se dresse comme l’oppression d’une tyrannie sans nom et qu’il n’y a pas qu’en Syrie ou ailleurs que le Palais présidentiel est dans la tourmente …

Ni la Censure, ni le Pouvoir autocratique ne sont plus Tabou.

 

Arnaud Upinsky.

 

* * *

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

Contact presse : courrierposte@orange.fr  et  tel : 06 01 76 20 79

Sites : http://coordination-defense-de-versailles.info et Blog CDV

 


 

 

PHOTO : Arnaud-Aaron UPINSKY.

Il est écrivain, Président fondateur de l’Union Nationale des Écrivains de France, mathématicien, épistémologue, titulaire d’une chaire d’épistémologiste en 1998, linguiste, expert en systèmes informatiques, historien des sciences, docteur en philosophie politique, auteur de livres et d’articles de référence. Selon l’expression consacrée, il fait  partie de l’intelligentsia française. 

Photo exclusive : novembre 2010, par Québec Presse, Isidore Grao de Nice.

 

 

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

 

Cet article provient de Journal Québec Presse
http://journalquebecpresse.org

L’adresse de cet article est :
http://journalquebecpresse.org/modules/news/article.php?storyid=3213

 

 

 

ACTUALITÉ CDV, LE MONDE du 21 sept. 2012. Jean-Marc Ferrari, Directeur de l’École Supérieure d’Art d’Avignon, suspendu sept jours après la demande du communiqué de la Coordination Défense de Versailles du 11 septembre 2012.

21 Sep

 
 

ACTUALITÉ CDV, LE MONDE du 21 sept. 2012. Jean-Marc Ferrari, le Directeur de l’École Supérieure d’Art d’Avignon, ici mis en scène ironiquement par Le Monde dans « l’affaire du Christ des Rameaux », suspendu sept jours après la demande du communiqué de la Coordination Défense de Versailles du 11 septembre 2012.

Le directeur de l’école des beaux-arts d’Avignon suspendu de ses fonctions

LE MONDE | 21.09.2012 à 12h48

Par Harry Bellet


Le directeur de l’école des beaux-arts d’Avignon, Jean-Marc Ferrari, à Avignon,
le 19 avril 2011. | AFP/BORIS HORVAT

D’un commun accord, selon le quotidien La Provence, le préfet du Vaucluse, Marie-Josée Roig, maire d’Avignon, et la direction des affaires culturelles de la ville ont décidé, mardi 18 septembre, de suspendre Jean-Marc Ferrari, directeur de l’École supérieure d’art d’Avignon, « dans l’intérêt du service, mais aussi dans son propre intérêt ».

Jean-Marc Ferrari, 61 ans, à la tête de l’établissement depuis dix-huit ans, était l’objet depuis plus de trois mois d’une contestation de la part …

 * * *

L’accès à la totalité de l’article est protégé. Déjà abonné ? Identifiez-vous

Le directeur de l’école des beaux-arts d’Avignon suspendu de ses fonctions

Article de 224 mots

Achetez cet article 2 € | Abonnez-vous à partir de 1 € | Découvrez l’édition abonnés

 * * *

http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/09/21/le-directeur-de-l-ecole-des-beaux-arts-d-avignon-suspendu-de-ses-fonctions_1763714_3246.html

 

Attentat du Christ d’Avignon : le Tribunal abandonne les poursuites contre les inculpés !

19 Juil

Profanation d’Avignon : La Coordination Défense de Versailles avait-elle vu juste ?

ATTENTAT DU CHRIST D’AVIGNON

Autodafé du Christ décapité des Rameaux : le Tribunal abandonne les poursuites contre les inculpés !

« Immersion Piss Christ » photographie d’Andres Serrano

Daniel Hamiche publie cette nouvelle sur son blogue :

Après la condamnation de la Collection Lambert, dont j’ai parlé ici, voici une très bonne nouvelle que je viens de recevoir en SMS par les avocats des quatre inculpés dans l’affaire du Piss Christ d’Avignon : le Tribunal d’Avignon a fait droit cet après-midi aux demandes des avocats des inculpés et vient d’annuler les poursuites engagées contre ces derniers à la demande de la Collection Lambert. En outre, la Collection Lambert a produit à l’audience un tirage de cette “œuvre d’art” auquel il manquait deux morceaux, pour montrer sans doute la rage “lacératrice” des odieux terroristes fascistes qui avaient mis quelques coups de marteau sur le plexiglas protégeant le Piss Christ. Manque de chance, il fut très aisé aux avocats de la défense de montrer au Tribunal les photos prises par les services de police : il ne manquait aucun morceau de papier photographique à l’“œuvre” immonde. D’où vient cette différence ? C’est le mystère de la chambre jaune ou plutôt noire puisque l’“œuvre d’art” n’est jamais qu’un tirage papier – parmi d’autres – du cliché original de l’“artiste”. Quelqu’un aurait-il volontairement lacéré un de ces tirages pour le produire au Tribunal afin de démontrer la sauvagerie iconoclaste des inculpés ? On n’ose le croire… En tout cas, chapeau aux avocats !

Daniel Hamiche

 


La Collection Lambert condamnée

Collection Lambert à Avignon

Voici ce qu’on pouvait lire dans le quotidien La Provence du 13 juillet (p. 3, non en ligne à l’heure de ma consultation)… D.H.

La Collection Lambert condamnée – Dans une ordonnance de référé rendue hier, Mme Mongin, vice-présidente du Tribunal de grande instance de Paris, juge que l’association « La collection Lambert », dans un communiqué de presse en date du 4 juin 2012 relatif à l’affaire du Piss Christ « a porté atteinte à la présomption d’innocence dont bénéficient [les quatre inculpés] ». Ces quatre personnes, présentées dans ce communiqué comme était des « activistes d’un groupuscule nationaliste catholique d’extrème [sic] droite », y apparaissent comme étant les auteurs de la dégradation de Piss Christ (l’image d’un crucifix plongé dans un fluide orangé composé d’urine et du sang de l’artiste) et de “The church, Sœur Jeanne Myriam”, deux œuvres d’Andres Serano exposés [sic] dans le cadre de l’exposition “je crois aux miracles”. La collection Lambert est condamnée à publier un communiqué judiciaire sur la page d’accueil de son site internet pendant une durée de 15 jours sous astreinte de 500 € par jour de retard. Assistés de Me Triomphe, Me Tremolet de Villers, Me Dassa le Deist et Me Bonneau, les quatre mis en cause, qui contestent avoir commis ces dégradations, s’expliqueront le 19 juillet lors de l’audience du tribunal correctionnel d’Avignon. »

La page d’accueil du site de la Collection Lambert consulté aujourd’hui à 15 h 30 n’affichait pas ce communiqué judiciaire…

Source : La Provence

Daniel Hamiche


Pour mémoire :

VERSAILLES, « Démasque » le Coupable dans l’Attentat du Christ d’Avignon

AVIGNON : ATTENTAT DU CHRIST

Avignon et DSK : Deux Affaires d’État

 


 

Catherine Pégard à côté de ses pompes !

25 Avr

LÉGION D’HONNEUR

Les décorés de Pâques

Catherine Pégard à coté de ses pompes !

La présidente du château de Versailles, Catherine Pégard à coté de ses pompes le 8 avril 2012

Avec sa légion d’honneur godillot donnée en prime aux serviteurs zélés :

de l’art New-yorkais tournant en dérision nos valeurs d’excellence ;

des marchés d’art spéculatifs qui nous ruinent ;

du Qatar sponsor de Murakami qui vient d’acheter le célèbre hôtel Lambert de l’île St Louis préfigurant les châteaux de Vaux le Vicomte et de Versailles ;

en bref, de tous ceux qui vivent à nos dépens.

Elle nous proposera dès le 19 juin jusqu’au 30 septembre 2012 au château de Versailles les Pompes de Joana Vasconcelos dans la galerie des Glaces.

Les Pompes Marilyn de Joana Vasconcelo à Versailles

Les Pompes "Marilyn" de Joana Vasconcelo à Versailles

 


Cliquer sur l’image pour l’agrandir et la lire plus facilement

 Le Parisien du 8 avril 2012

Le Parisien - Yvelines du 10 avril 2012

Les Pompes de Joana Vasconcelos à Versailles

Les visiteurs découvriront du 19 juin au 30 septembre au château, une paire d’escarpins géants faits de casseroles et de couvercles, dans la galerie des Glaces !

Joana Vasconcelo à Versailles

Les Nouvelles de Versailles, Florie Cedolin, Avril 2012

Les Nouvelles de Versailles, Florie Cedolin, Avril 2012

 

« Je suis une femme mais surtout une artiste à Versailles. » Joana Vasconcelos a utilisé sa tablette numérique pour présenter les grandes lignes de son exposition du 19 juin au 30 septembre au château. Elle succède à Jeff Koons, Takashi Murakami et Bernar Venet. L’artiste portugaise, née à Paris, a choisi le thème de la… femme à travers 17 œuvres dont 8 spécialement créées pour l’occasion.

Les visiteurs découvriront notamment une paire d’escarpins géants faits de casseroles et de couvercles, dans la galerie des Glaces. Un clin d’œil à Marilyn Monroe qui symbolise « la fête », selon l’artiste qui s’est largement inspirée de la culture lusitanienne. Comme avec le cœur de Viana, emblème de la joaillerie portugaise, devenu noir dans le salon de la Guerre, et son pendant rouge dans le salon de la Paix, ou encore un carafon de vin en fer forgé haut de 7 m, installé dans les jardins.

Le Parisien

http://www.leparisien.fr/espace-premium/yvelines-78/en-imageversailles-hier-matin-31-03-2012-1931941.php

Joana Vasconcelos, exposition château de Versailles 2012

 

Action CDV pacifique contre « Les adieux à la reine »

18 Mar

Chers amis de Versailles,

Nous avons gagné, comme annoncé dans le quotidien Le Parisien, et ce fut la déroute
de Jacquot qui a déclaré forfait en 10 minutes  !
Nous vous donnerons les détails de cette Bérézina !

Arnaud Upinsky

 Le Parisien du 18-03-2012

Sur Le Parisien.fr : http://www.leparisien.fr/espace-premium/culture-loisirs/manifestation-contre-les-adieux-a-la-reine-18-03-2012-1911199.php

Manifestation contre
« les Adieux à la reine »

Il va y avoir du rififi ce soir à Versailles à l’occasion de la présentation en avant-première du film de Benoît Jacquot, « les Adieux à la reine », avec Diane Kruger (à droite), qui sort mercredi sur les écrans. Les membres de la Coordination de défense de Versailles manifesteront leur colère aux portes de la projection. Ils estiment que ce film est « un déni délibéré de la vérité historique» et fait de Marie-Antoinette, «la plus populaire des reines, l’étendard des vices et des débauches ».

Et sur TF1 news :

TF1 News

Dimanche 18 mars 2012

Versailles : « Contradiction pacifique » à l’avant–première du film « les Adieux à la Reine »

 

20027717.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120215_064643.jpg

 

TVNEWS cine La Coordination Défense de Versailles (CDV) a pour objet « de rassembler tous les amis et amoureux de Versailles, de notre patrimoine matériel et moral ». Et appelle à venir porter la contradiction pacifique à l’ avant–première du film « les Adieux à la Reine » cet après-midi à Versailles en présence du réalisateur et de Virginie Ledoyen.

 

Cette coordination communique notamment qu’à nouveau, c’est par la Calomnie que le film Les adieux à la reine veut la faire périr « moralement ».

Le cinéaste Jacquot n’hésite pas, en effet, à forger, au centre de son scénario des 14-16 juillet 1789, la plus ignoble calomnie sur les « favorites » de Marie-Antoinette qu’on lui a « prêtée », dit-il, « dans les années qui ont suivi l’exécution de la reine. » Pire, par la magie de Versailles, ce film veut lancer une OPA calomnieuse sur Marie-Antoinette pour faire de la plus populaire des reines l’étendard des « vices » et des « débauches » qui lui furent jadis attribués par ses diffamateurs-assassins et justifier ainsi ces mœurs jadis hautement condamnées et aujourd’hui mises à la mode (…)

Tout à son rêve de faire un million d’entrées et martelant à loisir que Marie-Antoinette éprouvait une « véritable passion » pour la duchesse de Polignac, Jacquot « n’hésite pas à filmer des scènes très sensuelles, charnelles entre les deux femmes ». Aggravant sa malice par la pirouette des diffamateurs aguerris, il en rajoute en confiant doctement à la presse : « Il me parait logique et pas du tout invraisemblable (sic) que Marie-Antoinette, mariée à un très brave homme s’intéressant plus à la chasse et à la serrurerie qu’à son corps, ait trouvé des satisfactions érotiques avec des princesses dont elle s’entichait ».

 

Le « Versailles russe » en danger

21 Fév

Le « Versailles russe » Arkhangelskoïe, en danger de barbarie affairiste !, nous alerte l’Agence russe d’information internationale Ria Rovosti.

Arkhangelskoïe : un "Versailles russe" dans les environs de Moscou

Arkhangelskoïe : un "Versailles russe" dans les environs de Moscou. Vue sur les terrasses et le parterre. L'ensemble comprend le plus vaste ensemble de sculptures à ciel ouvert de Russie.

Les défenseurs du patrimoine s’inquiètent : des supermarchés devraient faire leur apparition à deux pas du joyau du patrimoine russe, la propriété d’Arkhangelskoïe, dans les environs de Moscou. La vente illégale de nombreux territoires met pourtant en question ce projet. Mobilisons la Résistance culturelle internationale pour sauver le patrimoine russe de la barbarie affairiste du modèle mercantile !

L’Agence russe d’information internationale Ria Rovosti

Le domaine d’Arkhangelskoïe, qui comprend des bâtiments d’une grande valeur historique, un superbe jardin à la française et une vaste forêt plantée au début du XIXe siècle, est réputé pour son calme. Les Moscovites aiment y flâner le week-end, organiser un piquenique au bord du fleuve Moskova ou s’offrir une promenade loin des gaz d’échappement de la mégapole.

Arkhangelskoïe : un "Versailles russe" dans les environs de Moscou

Vue sur le parterre et le Palais de style classique, construit dans les années 1790 par l'architecte français Jacob Guerne. L'ensemble fut racheté et développé par Nikolaï Ioussoupov, un noble richissime qui rassembla la collection du musée de l’Ermitage et correspondit avec Napoléon. Photographies Evgueni Sossedov et Ilia Ivanov.

Malheureusement, ce havre de paix s’est mué en pomme de discorde. Le ministère de la Défense, propriétaire d’une partie du domaine, a récemment vendu aux enchères 20 hectares de terrains, dont 0,8 hectares empiètent sur le territoire du musée, et 12 se trouvent sur la « zone protégée » (la forêt domaniale entourant le territoire du musée et qui en fait juridiquement partie). La ville de Krasnogorsk, où se situe l’ensemble, a quant à elle décidé de louer les terrains voisins qui accueilleront des supermarchés et un parking d’une capacité de 2.500 voitures. Les lopins étant adjacents, les observateurs redoutent l’apparition d’un complexe monumental en ces lieux.

Arkhangelskoïe : un "Versailles russe" dans les environs de Moscou

Panorama depuis le belvédère du palais. C'est à cette vue qu'Akhangelskoïe doit l'appellation de "Versailles russe".

 

Lire l’Article : http://fr.rian.ru/tribune/20120203/193237174.html

Diaporama : http://fr.rian.ru/photolents/20120203/193237064_2.html

© Photo Evgueni Sossedov