RSS
 

Archives de la catégorie ‘Manifeste Culturel’

MANIFESTE CULTUREL INTERNATIONAL DE VERSAILLES

14 Sep

MANIFESTE CULTUREL INTERNATIONAL DE VERSAILLES CONTRE

L’ALIÉNATION MONDIALE DU MÉTISSAGE COLONIAL NEW-YORKAIS !

___________

VERSAILLES est le symbole de l’excellence de la France, de la gloire du Roi-Soleil et du rayonnement de la France dans le monde. MURAKAMI À VERSAILLES, c’est le symbole de l’annulation du prestige de la France, du mépris de son Peuple souverain et du triomphe de la barbarie culturelle du modèle New-Yorkais visant à l’hégémonie mondiale.

Takashi Murakami

DEPUIS DEUX ANS, LES GRANDS APPARTEMENTS ROYAUX sont le pivot international de la guerre déclarée à l’intelligence, à l’Art et à la culture française, au seul profit de la promotion de l’art officiel dicté par New York alors que nous avons 40 000 artistes français contemporains marginalisés. Murakami ? C’est un composite New-Yorkais japonais, un pilleur de mangas. Ce n’est pas parce qu’on a les yeux bridés qu’on est japonais.

PAR UN ACTE DE HAUTE TRAHISON CULTURELLE, la France voit ainsi aliéner son patrimoine le plus prestigieux, déchu de son hégémonie culturelle historique et livré sans défense, par son propre gouvernement, à l’occupation de la barbarie d’un métissage colonial impérialiste s’attaquant au cœur de la Civilisation européenne – universellement admirée – dont la France porte le modèle universel depuis trois siècles.

L’IDÉOLOGIE DE L’ART NEW-YORKAIS, s’avançant masqué sous le nom usurpé d’ « art contemporain », tient toute dans la triple inversion des valeurs du rapport à l’œuvre, à l’argent et à la beauté, proclamée par les trois oracles « New-Yorkais » que sont :

Marcel Duchamp

1) Marcel Duchamp, « Je voudrais faire du parasitisme un des Beaux-Arts ».

Andy Warhold

2) Andy Warhold, « Le summum de l’art, c’est de faire du fric ! ».

Martial Raysse

Nissa Bella de Martial Raysse

 

 

 

 

 

 

 

3) Martial Raysse, « La beauté, c’est le mauvais goût ».

C’est avec cette négation radicale des valeurs de notre Civilisation, par matraquage des codes culturels dictés par New York, qu’on veut nous formater, nous, nos enfants et les touristes du monde entier, en nous imposant les expositions forcées d’un Koons, d’un Murakami et d’un Cattelan, soit 75 % de composites New-Yorkais.

Louis XIV

TOUTE POLITIQUE n’est que la déclinaison d’une culture. Avec Louis XIV, c’était une politique culturelle au service de la France, aujourd’hui, c’est la France au service d’un petit nombre d’intérêts internationaux. Louis XIV avait légué à la France une machine à gagner. En mettant la culture au centre de sa politique et l’idéologie de l’art New-Yorkais au centre de sa politique culturelle, en la portant au pinacle à Versailles comme supérieure à l’art français, le Président français – premier Président pour le moins insensible au vin et à la culture de la France – en a fait une machine à perdre contre ses intérêts vitaux, culturels, économiques et touristiques. Depuis Koons, la France, première destination touristique au monde par sa gastronomie et par son patrimoine a déjà perdu la première place pour le vin et 14 % de son tourisme.

LE PROCÉDÉ INALIÉNATION MONDIALE consiste à plaquer les codes New-Yorkais sur toutes leurs cultures des peuples, sur le modèle de Murakami parasitant l’iconographie des Mangas de son pays en les vidant de toute substance, de toute sensibilité, de toute histoire, de tout dialogue et de leur âme. Projet totalitaire simulant la diversité.

La chambre de la reine

VERSAILLES EST LE PIVOT MONDIAL obligé, nécessaire à la sacralisation de la création de fausses valeurs de l’art des marchés régnant à New York. Libérer les Grands appartements royaux de cette usurpation d’excellence, est devenu une urgence vitale pour la Civilisation. Bloquer à Versailles ce système d’aliénation culturelle mondiale par clonage du modèle New-Yorkais à la Murakami, c’est le bloquer sur toute la ligne.

LA FRANCE APPELLE DONC TOUS LES PEUPLES CIVILISES, à commencer par ceux du Japon et des  États-Unis, en première ligne, à la libération des Grands Appartements Royaux de Versailles, modèle suprême d’aliénation; à mener partout et sans relâche l’action de résistance culturelle nécessaire pour préserver le trésor de leur patrimoine et triompher ainsi de la barbarie de l’aliénation mondiale, inhérente à l’impérialisme du clonage-métissage colonial du marché de l’art New-Yorkais !

 

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

Contact presse : euclidien@orange.fr et   tel : 06 50 50 45 19