RSS
 

Archives de la catégorie ‘Lignières’

L’APPEL DE LIGNIÈRES : LA PRISE DU POUVOIR POUR TOUS !

21 Sep

FRANCE : L’APPEL DE LIGNIÈRES

Date 7/9/2013 18:10:00 | Sujet : ARNAUD UPINSKY

 

ARNAUD UPINSKY SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon

 

L’APPEL DE LIGNIÈRES

À LA PRISE DU POUVOIR POUR TOUS !

 

La nouvelle donne politique de l’Université d’Été pour tous à Lignières

Le château de Lignières (Cher)

La Demeure Seigneuriale de SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon, le château de Lignières, héritage de son grand-père maternel, Georges de Bourbon, vicomte de Busset, comte de Lignières.

 

Une question de vie ou de mort pour la France

sans tête, paralysée par le syndrome de Picpus

 

JOURNAL QUÉBEC PRESSE

CHÂTEAU DE LIGNIÈRES, FRANCE — Le 8 septembre 2013

Arnaud-Aaron UPINSKY

 

C’est par une de ces coïncidences emblématiques dont la littérature et les historiens sont friands, par les hasards du calendrier et par « le fait du Prince » que, pour le dernier jour du mois d’août 2013, se sont trouvés réunis, symboliquement et chronologiquement – à la Sainte Baume, haut lieu spirituel de Provence ; au château de Lignières, centre géométrique et historique de la France, à raison de sa reconquête politique par le « roi de Bourges » Charles VII, et fait nouveau Vizille d’une Révolution en marche ; sur la place de la « Concorde » lieu emblématique du 14 juillet et de la Révolution – les principaux protagonistes de “La Manif Pour Tous” et des porte-paroles encore en lice pour faire entendre la voix de la plus gigantesque mobilisation en continu de l’histoire de France.

Le « fait du Prince »

SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon« Au-delà d’un million de personnes dans la rue, c’est le régime qui est ébranlé ! », SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon, le plus fin et le plus politique des princes, connaît si bien cette fameuse formule de François Mitterrand qu’il s’est posé la seule bonne question :

 

Photo ©AFP : SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon

 

comment expliquer que la plus gigantesque manifestation de masse de l’histoire de France, ayant rassemblé des millions de personnes sur neuf mois en continu, ait échoué à obtenir le retrait d’une Loi d’infamie – Taubira –  anticonstitutionnelle, violant les valeurs les plus sacrées de la langue et de la société françaises, voulue par un gouvernement antidémocratique et disqualifié à 75 % ?

 

Comment expliquer que le Gouvernement n’ait même pas daigné répondre ?

Comment expliquer l’aveuglement des organisateurs de La Manif Pour Tous incapables de prendre toute la mesure du Crime de ce Mensonge d’État inouï de la Loi Taubira commis par un Gouvernement contre son propre peuple, de formuler la Condamnation qui s’impose, d’engager une dynamique stratégique d’avenir conduisant à la victoire attendue et même d’avoir un porte-parole crédible ?

Pour répondre à un tel constat de vide stratégique, au moment précis où le mouvement doit on bien trouver enfin son message politique ou bien se dissoudre dans l’insignifiance, le Prince a donc décidé de changer la donne en conviant deux invités surprises pour faire la clôture de l’Université d’été pour tous de Lignières en vue de les mettre au centre de l’échiquier :

l’emblématique Nicolas Bernard-Buss, symbole politique de la nouvelle génération des veilleurs, pour y faire une intervention restée privée, et Arnaud Upinsky, Président de la Coordination Défense de Versailles, premier mouvement international de la Résistance Culturelle, en 2008, matrice historique de la Manif pour Tous de 2012 et auteur de la saisine de l’Académie Française sur la fausse définition du mariage de l’art.1 Taubira, pour y dérouler son Appel de Lignières du 31 août 2013 – Comment redonner une tête à la France paralysée par le Syndrome de Picpus ? – (Présentation ici en PDF)

 

Pour pénétrer jusqu’au point névralgique où se noue le nœud gordien d’une telle paralysie de l’intelligence et de la volonté, agissant en épistémologue, Arnaud Upinsky part de la monstruosité du Crime d’État du Mensonge de l’art. 1 de la Loi Taubira, le premier du genre dans l’Histoire du monde commis.

Le fait sans précédent d’un Gouvernement coupable de déni de réalité, s’attaquant au cœur de la langue de son peuple en procédant au meurtre sémantique d’un mot ciblé : « mariage » ; le fait d’un peuple entier se soulevant pour défendre la Vérité de ce mot emblématique, le plus chargé de sens. La langue, c’est l’âme d’un peuple.

Le Mariage, c’est l’origine du monde, de la naissance de la nation. Le meurtre d’un mot, c’est le meurtre d’un peuple. Meurtre exprimé par la mise en scène du crime rituel du Garde des Sceaux à l’Assemblée Nationale, le 30 janvier 2013, et par son aveu que derrière ce meurtre sémantique rituel c’est un changement de civilisation qui est en cause !

 

Pour instruire le Procès de ce plus grand crime sémantique d’un État contre son peuple, sans précédent, Arnaud Upinsky se fait criminologue. Il donne toute la mesure du Mensonge d’État de la Loi Taubira, le premier viol sémantique de l’histoire du monde ayant provoqué le soulèvement en masse d’un peuple. Il pointe dans le Syndrome de Picpus la cause de la paralysie ambiante, d’aujourd’hui comme du temps de la Terreur de 1793, lorsque les « fonctionnaires » d’État chargés de recevoir les guillotinés au cimetière de Picpus, déshabillaient consciencieusement les cadavres, récupéraient tout ce qui était revendable (boutons, ceintures, bijoux, etc.), classaient les vêtements, les objets, les rangeaient consciencieusement, mécaniquement, comme si de rien n’était, tels des automates frappés eux-mêmes d’une telle « terreur muette » que leur cerveau se déconnectait d’une réalité trop dure à supporter pour leur conscience.

 

Le problème en questions 

Dans ce Procès, pour établir les preuves du crime et du danger de mort dans lequel se trouvent pris la France et la Civilisation, Arnaud Upinsky pose les questions d’usage que personne ne veut aborder — qui, quoi, pourquoi, comment, dans quel but, etc. , à qui le crime profite-t-il ? — et il apporte les réponses une à une.

En premier lieu, comment expliquer la paralysie du Cerveau ? C’est ce “Syndrome de Picpus” qui explique l’énigme de « L’intelligence désarmée devant le crime d’État » (Planche I),

2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_04 

du « Déni de démocratie » (Planche II),

2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_05 

 

du « mensonge d’État imposé par la loi » (Planche III),

2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_06

de l’échec du vote de la Loi Taubira, le 23 avril 2013, du refus de le reconnaître et de l’absence de proposition de solution. C’est ce syndrome paralysant qui explique, notamment :

— L’abdication des “Marcheurs” arrivant Place de la Concorde le 31 août 2013 et dénoncé par l’indignation de Philippe Arino : « Veut-on devenir des révolutionnaires de salon ou bien de véritables veilleurs ?

« À un moment donné, il va falloir choisir, agir, arrêter de devenir une parodie de nous-mêmes » ; « pour quoi nous sommes là ? ». Pour dire que les pro-mariage-pour-tous avaient de gros problèmes avec la mémoire (…) Puis devant tant d’amnésie de la part des “Veilleurs” eux-mêmes ce soir (c’est quand même dingue que, pour une soirée dédiée à la Mémoire, on n’ait pas entendu une seule fois les mots « mariage pour tous » et « Loi Taubira ») ;

Ludovine de la Rochere présidente de "La-Manif-pour-tous" le 15 septembre 2013 à Vincennes près de Paris— L’aveuglement persistant du Président de LMPT, Ludovine de La Rochère (Photo), déclarant d’une manière surréaliste, le 27 août à l’Université de la Sainte Baume, que « Par ses méthodes d’action, par son inventivité conceptuelle et tactique, la Manif Pour Tous, a surpris et a atteint ses objectifs, sauf le dernier, le retrait de la Loi Taubira. ». C’est comme si le général en chef de la grande armée annonçait triomphalement au chef de l’État qu’il avait tout réussi sauf d’empêcher la défaite finale qui livre le pays à l’ennemi. C’est l’histoire du malade qui meurt guéri…. Etc. ;

Béatrice Bourges après "la Manif-pour-Tous" la politique pour elle— La démission bon chic bon genre de Béatrice Bourges (Photo) qui tout en disant « Je suis venue porter le message de la résistance » n’en bascule pas moins dans l’insignifiance en changeant d’objet : « on continue (sic) parce que le combat est beaucoup plus large, le combat c’est le combat du bien commun, c’est le combat de l’Homme avec un grand H. C’est le combat de quelle civilisation on veut (sic) pour demain »… Il ne s’agit donc pas de défendre la Civilisation en péril de mort, mais d’en inventer une … et tout simplement de rentrer dans le rang de la politique politicienne avec Christine Boutin pour constituer aux Européennes des listes pour « défendre la vie »… programme qui bascule dans l’insignifiance !

— Quant à l’Avenir pour tous de Frigide Barjot (Photo), c’est la promesse du Meilleur des Mondes …

Frigide Barjot

Au total rien qui soit capable de répondre à l’attente de la gigantesque lame de fond ayant soulevée de révulsion par la Loi Taubira pour la mobiliser vers la prise du pouvoir seul issue possible.

 

Comment expliquer l’échec de
“La Manif Pour Tous”   ?

Que la mobilisation en masse n’ait pas « marché », pour aboutir au retrait de la Loi, comme en 1984. Si le processus démocratique de la “Manif Pour Tous” n’a pas « marché », si toutes les Institutions ont failli (parlement, CESE, Académie Française, Conseil Constitutionnel, etc..), l’explication c’est que les dés sont pipés. C’est que derrière la façade démocratique du Régime, il y a « Le double langage du pouvoir truqué » (Planche IV) des valeurs de la République, il y a un trucage des Institutions permettant d’inverser le sens de la volonté générale.

2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_07

C’est  parce que derrière ce double langage, il y une science « secrète » de la manipulation des lettres et des chiffres permettant à la Franc-Maçonnerie de confisquer la Démocratie ; c’est parce que derrière la Franc-Maçonnerie, il y a le quartier général de Londres et que derrière Londres il y l’impérialisme anglo-saxon.

 

Quel est le but avoué de la Loi Taubira ?

 

Arnaud Upinsky dévoile, derrière le crime d’État contre la Vérité de la langue, partie visible de l’iceberg, l’existence d’une véritable « Déclaration de guerre totale à la civilisation » (Planche V),

2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_08

révélatrice d’une incroyable haine de la France. France désormais en danger de mort, comme le révèlent les deux aveux décisifs de Christine Taubira, en raison d’une Guerre invisible à mort avec les Anglo-Saxons dénoncée par De Gaulle et Mitterrand.

 

La solution en actions

Quelle est l’origine de La Manif Pour Tous (LMPT) ? C’est la défense du modèle patrimonial de Versailles, 1er symbole international de résistance culturelle à l’État (Planche VI) qui, dès 2008, a engagé le combat contre la guerre déclarée à l’Intelligence, à l’Art et à la Civilisation.

2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_09

C’est à Versailles que le viol du faux mariage, entre art classique et art new-yorkais de dérision, a été engagé et conceptualisé, notamment dans le Manifeste Culturel International de Versailles. C’est ce modèle qui est la matrice historique de La Manif Pour Tous, apolitique, aconfessionnelle, non violente, etc.

 

Quelle est la nature de LMPT ?

 

C’est une révolution partie d’un déni de réalité, d’un déni de Vérité de la Langue, du crime d’un Mensonge d’État contre le Peuple français et l’Humanité. C’est une « Révolution de la Vérité en marche » (Planche VII).

2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_12

 

Quelle est l’importance de Nicolas Bernard-Buss ?

 

Nicolas Bernard-Buss

Il est le « symbole clef de la victoire politique du 14 juillet 2013 » (Planche VIII)

2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_13

qui a transformé le sentiment d’échec du 26 mai en marche triomphale pour la libération ; le symbole de la victoire contre l’Injustice de l’État totalitaire. Il représente le triomphe héroïque de David contre Goliath, faisant seul ce que des millions n’ont pu faire : la victoire de la Légitimité sur l’Autorité usurpée et de la jeune France d’en bas niée, méprisée et exclue, par la vieille République d’en haut reniant les propres valeurs dont elle se prévaut.

 
Les priorités de la Résistance

Quelle est la 1ère priorité ? « Désigner l’ennemi, sa structure et son but d’anéantissement » (Planche IX).

2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_14

« La France est en guerre externe/interne ». La France est prise en tenaille dans cette guerre invisible dénoncée par de Gaulle, Mitterrand et Chirac, par une mâchoire à quatre dents : L’impérialisme anglo-saxon, le cheval de Troie de l’Union Européenne, l’anglo-maçonnerie et l’État « collabo » comme l’illustre l’inféodation totale de F. Hollande aux États-Unis. Ils veulent en finir une fois pour toute avec la France. C’est le plus vieux rêve de la perfide Albion !

 
Quelle est la 2ème priorité ?

« Réarmer l’intelligence » (Planche X). La science est disponible, il faut restaurer la vérité de la langue et des mots base de la démocratie ; en finir avec l’analphabétisme politique et le syndrome de Picpus. Pour ce faire, Arnaud Upinsky annonce la création  de la Haute École de Science politique pour la rentrée.

 2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_15

 

Quelle est la 3ème priorité ?

« Prendre l’offensive, question de vie ou de mort » (Planche XI). La France à la croisée des chemins, après le « soulèvement » en masse. Il n’y a que deux voies : Ou tourner la page et revenir aux associations de défense de la vie ou bien passer à l’échelon politique supérieur en prenant la mesure de la Guerre de Civilisation extérieure/intérieure et internationaliser.

2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_16

Il faut rompre le cordon ombilical de la soumission à l’autorité (plus de complexe de Picpus). Il faut déclarer le Gouvernement antidémocratique, totalitaire et comme tel illégitime (Illégalité et anti-constitutionalité de la Loi Taubira la rendant hors la Loi ; déni de démocratie ; Gouvernement ennemi de son peuple, de ses valeurs et de sa civilisation ; Gouvernement inféodé à une puissance étrangère et cette franc-maçonnerie qui a confisqué la Démocratie et inversé les valeurs de la République).

 

La France est en situation de “légitime défense”, elle a le devoir moral de lutter contre l’oppression (Art 1 et 2 des Droits de l’Homme). Elle doit traiter le Gouvernement comme un souverain étranger et déconstruire les stéréotypes d’asservissement, ne visant qu’à transformer les hommes en numéros et en esclaves, à l’image du Meilleur des Mondes anglo-saxon.

 

Stratégie et plan d’action

Quel doit être le but de stratégie collective ?

 

« Redonner une tête à la France » (Planche XII). En raison du trucage de la Démocratie, en situation de crime d’État et de guerre invisible à mort dénoncée par les deux grands derniers présidents de la République, il y a une vacance du pouvoir légitime s’apparentant à une situation coloniale. Le seul but ne peut qu’être la libération du pays et la prise du pouvoir pour tous.

 2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_17

 

Quel doit être le plan de la prise du pouvoir ?

 

(Planche XIII).

 2012-08-31_APPEL-DE-LIGNIERES-A-LA-PRISE-DU-POUVOIR-POUR-TOUS_Page_18

 

 

Il faut :

1) Couper le cordon ombilical avec l’autorité usurpée ;

2) Prendre l’ascendant moral en situation de légitime défense contre un crime d’Etat ;

3) Décréter l’accusation par un langage fort, délégitimer la force injuste de la loi ;

4) Création d’un Haut comité National de la Résistance (Gandhi) ;

5) Création d’une Haute école de science politique ;

6) Déconstruction/reconstruction des stéréotypes d’asservissement et trucage ;

7) Action directe ciblée ;

8) Mission et message international de la Résistance : la France doit reprendre son rang à la tête d’une vaste « coalition » de défense de la Civilisation plurielle et libératrice contre la Barbarie totalitaire Anglo-saxonne.

 

Pour conclure l’appel de Lignières

 Lignieres_04_2009

« La France a connu des tragédies la mettant en danger de mort, mais la tragédie d’aujourd’hui est totale puisque la guerre invisible d’aujourd’hui est à la fois une guerre de décapitation et d’anéantissement de sa langue, de son âme et de la Civilisation européenne, plurielle et libératrice dont elle est le fleuron.

Quand un tel crime d’État est commis par un gouvernement contre son peuple en violation de toutes les valeurs de Démocratie dont il se prévaut ; quand la ligne rouge a été franchie ; quand le monde entier en est informé ; quand les preuves sont livrées ; quand les coupables sont connus ; alors il doit y avoir une réponse à la hauteur du crime.

Cette réponse est attendue du peuple, de la communauté internationale qui a les yeux tournés vers « la France qui n’est pas un pays comme les autres » (F. Hollande).

 

Nous nous sommes retrouvés à Lignières comme d’autres se sont retrouvés à Vizille, pour exprimer la même indignation, la même condamnation ainsi que la même espérance que le rejet de la Loi Taubira, la libération de la France d’une occupation étrangère et la renaissance d’un authentique gouvernement, à la tête de la France – figure de proue de la Civilisation européenne contre la Barbarie anglo-saxonne –, trouve une solution politique. Un tel crime contre la France et la Civilisation ne peut rester impuni.

Nous sommes là pour poser la première pierre d’une Libération de la France ; pour déconstruire les stéréotypes de la servitude ; pour inventer une nouvelle gouvernance à la Française, authentiquement démocratique et non plus à l’anglaise, souterraine et totalitaire ; pour redonner à la France décapitée cette authentique tête politique qui lui fait aujourd’hui si tragiquement défaut dans ces temps dramatiques ; pour lui faire retrouver une conscience et une foi collectives ; pour la réconcilier avec son histoire ; pour pallier l’anéantissement en cours de sa langue, de sa prospérité, de sa Civilisation et du rayonnement mondial de ses valeurs de « savoir vivre », « de douceur de vivre » et d’Art, inscrites dans son patrimoine et qui font encore l’émerveillement du monde dentier pour lui redonner, comme le rappelait John Kennedy, son rang de première puissance culturelle au monde au service du bien commun.

 

—Philippe de Gasquet

 


 

Annexe. DOCUMENT 1 — HIRAM CRIME SYMBOLIQUE

ARTICULATION LEF et OUTILS SYMBOLIQUES

Dans le secret des francs-maçons 2ème partie : http://www.librafrique.com/component/content/article/52-accueil/679-dans-le-secret-des-francs-macons-2eme-partie

Le Personnage central de la Franc-Maçonnerie

Hiram Abif est pour la franc-maçonnerie ce que Jésus-Christ est pour le christianisme, ce que le prophète Mohamed est pour l’Islam. Mais qui est Hiram ? Un personnage de l’Ancien Testament que les francs-maçons ont récupéré pour en faire leur guide. Je vous renvoie à 1 Rois 7 :13-14

C’est à Hiram, fils d’une veuve, que le roi Salomon a confié la direction de la construction de son temple. L’histoire de ce personnage est au centre de la franc-maçonnerie et des catéchismes enseignés dans les loges maçonniques. Au point que quand un franc-maçon lance un appel à l’aide en langage codé, il dit : « ny a-t-il pas quelquun pour aider le fils de la veuve ? », du fait que Hiram était fils d’une veuve. Si vous entendez une question de ce genre, à quelques déclinaisons près, sauvez la personne au nom de l’humanité, car c’est un franc-maçon. Mais rappelez-lui qu’en vérité, le fils de la veuve ne sauve pas.

 

Origine de l’équerre, règle, maillet, feuille d’Acacia et des signes de connaissance maçonniques

L’abus du plus faible que soi est une vérité ancienne. Les Apprentis et Compagnons Maçons étaient mal payés. Ils enviaient le salaire des Maitres Maçons. Alors, trois Compagnons téméraires ont cherché à obtenir le mot de passe des Maitres maçons afin de se présenter dans la Chambre du Milieu (lieu de rencontre des maitres) et de percevoir un salaire élevé de Maitre Maçon. Le mot secret des Maitres était l’élément d’identification et d’authentification pour se faire verser le salaire.

 

Annexe. DOCUMENT 2 — HIRAM CRIME SYMBOLIQUE  (SUITE)

ARTICULATION LEF et OUTILS SYMBOLIQUES

outils-FMSachant que c’est Hiram qui donne le mot de passe des Maitres, les 3 Compagnons Maçons le lui ont demandé, mais ce dernier refuse de livrer le secret. Une bagarre s’en suit et les trois Compagnons, utilisant les outils qu’ils avaient entre les mains ; au moment de la bagarre, ont tué Hiram Abiff. Peut-être accidentellement peut-être intentionnellement. Ces outils de meurtre étaient la règle, l’équerre et le maillet (marteau à deux têtes, généralement en bois dur destiné à frapper).

 

Paniqués, les trois Compagnons sont allés enterrer rapidement le corps de Hiram. Mais, ne pouvant s’absenter longuement, au risque d’éveiller des soupçons au moment des enquêtes sur la disparition du Maitre Hiram, les trois meurtriers ont décidé de placer le corps de Hiram dans une tombe temporaire. Ils ont ensuite placé une feuille d’Acacia afin d’identifier la tombe. Car, ils devaient revenir pour faire disparaître, pour de bon, le cadavre.

C’est de là, de cette histoire de meurtre et des outils ayant été employés pour commettre des meurtres, de cette histoire d’insignes ayant été utilisés pour couvrir un meurtre que les francs-maçons tiennent les origines de leurs symboles et outils maçonniques. Tout est question de mort, symboliquement ou dans les faits. L’axe central de la franc-maçonnerie tourne autour de la mort violente de Hiram et de sa vengeance.

Yemi Pierre Kemth

Ndjamena