RSS
 

Archives de la catégorie ‘Bassin de Neptune’

Fronde du Dragon à Versailles…

24 Août

FRONDE DU DRAGON À VERSAILLES 

CONTRE « L’HOMME QUI N’AIME PAS LES VERSAILLAIS »  ! 

 

Solange de Villars

Le Président de la République répond à la lettre de Madame de Villars (ci-dessous), une Versaillaise, Conseillère de Quartier à la ville de Versailles, membre actif à l’Association des Riverains de l’Avenue de Paris (ARAP), à la Société des Amis de Versailles, à la Coordination Défense de Versailles et à la « pétition du Dragon ».

Devant l’obstination et le mépris du Président du château, elle a dû porter les doléances des Versaillais au Président de la République pour dénoncer « un abus de pouvoir » de Jean-Jacques Aillagon, l’homme qui n’aime pas les Versaillais « s’appliquant, depuis sa prise de fonction, à couper le Château de la ville ».

Après les limitations d’accès au Petit parc, aux jardins des Trianon, au hameau de la Reine, la fermeture de la grille du Dragon (Bassin de Neptune) – ouverte seulement quelques heures dans la semaine, coupe le cœur de la ville du Château, avec des conséquences économiques désastreuses pour le commerce, avec une chute du chiffre d’affaire jusqu’à 40 % .

Lettre 0uverte au Président de la République de Solange de Villars

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

L’homme qui ouvre la « marchandisation du château » au profit des élus de son cœur, ne craint donc pas d’appauvrir les commerçants et de fermer l’accès des grilles aux mères de familles et autres promeneurs risquant de déranger la quiétude de son proche logement de fonction dont il profite sans états d’âmes.

Lettre du Ministère de la Culture, en réponse de la Lettre Ouverte de Mme de Villars

On peut s’étonner qu’au plus haut sommet de l’État, on ne puisse répondre démocratiquement aux attentes si légitimes des citoyens, pour leur restituer un droit d’accès aux jardins accordé à tous par Louis XIV. Faut-il rappeler que Versailles est un symbole, une fenêtre ouverte de la France sur le monde ?  ….Pour en tirer la morale paradoxale : alors que Louis XIV ouvrait largement son domaine à tous, J.J. Aillagon, lui, le ferme et agit en maître tout-puissant au profit du petit nombre et de lui-même.

Décidément, irremplaçable école de science politique, Versailles rend « l’abus de pouvoir » visible !

La solution viendra-elle de la « base » avec la Pétition  ( à signer absolument ! ) pour la réouverture de la grille du Dragon, en ligne et  dont la CDV communique le lien !

 

 

 

Télécharger le Tract de la Pétition pour la réouverture de la grille du dragon (à diffuser largement par un e-Mail rapide à vos amis les informant de l’existence de la pétition en ligne).

Signer la Pétition : « Pétition pour le retour à l’ouverture de la grille du Dragon et au libre accès aux eaux musicales du Bassin de Neptune »

 

À Versailles, Victoire de la Démocratie et du Droit

31 Déc

À VERSAILLES, VICTOIRE DE LA DÉMOCRATIE ET DU DROIT SUR LA DOUBLE MONARCHIE
DE J.-J. AILLAGON

___________


Spectacles au Bassin de Neptune

 

Comme cadeau de fin d’année 2010 « Spectacles au Bassin de Neptune : c’est fini1 » ! Voilà une véritable Révolution pour la double Monarchie de J.-J. Aillagon, à la fois Président de l’Établissement Public du Château de Versailles et Président de la SASU Château de Versailles Spectacles, son bras armé chargé des affaires que l’Établissement Public n’aurait pas le droit de faire directement.

Depuis 2005, l’Association de Sauvegarde du Bassin de Neptune, présidée par Bruno Angles, n’a cessé de se battre contre la tenue de ces « spectacles », de leur nuisances patrimoniales et d’une telle transformation de Versailles en parc d’attractions dégradant le site et faisant passer des nuits blanches aux riverains. J.-J. Aillagon aura mis cinq ans à concéder « Nous portons une grande attention au patrimoine ». Il faut comprendre : « Votre patrimoine m’intéresse » !

Cette nouvelle victoire de la Résistance Culturelle à la marchandisation de Versailles, à travers sa singulière SASU, ne fait pas les affaires de J.J. Aillagon. Quant à Laurent Brunner, son brillant second, chargé par lui de « poursuivre une tradition de plus de 150 ans » (5 ans !) … il se fait fort de poursuivre les affaires de la SASU sur l’Étoile Royale, la Pièce des Suisses, le Bosquet du rond vert ou encore sur la Ménagerie…. Mais pour faire bonne figure, en guise de « grande attention au patrimoine », Il dit qu’il va réduire « les nuisances patrimoniales et celles liées au voisinage », tout en poursuivant le métissage Public-Affaires-Fric !

La fin du combat de Défense de Versailles n’est donc pas pour demain. Mais après la bataille pour la sauvegarde de la statue de Louis XIV, la victoire du Bassin de Neptune est une nouvelle victoire de la Démocratie et du Droit, contre une double monarchie autocratique, cernée de toute part et de plus en plus acculée à devoir pousser son projet de marchandisation de Versailles à tout prix.

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

Contact presse : euclidien@orange.fr et tel : 06 01 76 20 79

  1. Sur la Conférence de presse du 14 décembre 2010, Les Nouvelles de Versailles du 22 décembre 2010, F.C. La construction des gradins autour du Bassin de Neptune dégradant le site. []