RSS
 

Catherine Pégard à côté de ses pompes !

25 Avr

LÉGION D’HONNEUR

Les décorés de Pâques

Catherine Pégard à coté de ses pompes !

La présidente du château de Versailles, Catherine Pégard à coté de ses pompes le 8 avril 2012

Avec sa légion d’honneur godillot donnée en prime aux serviteurs zélés :

de l’art New-yorkais tournant en dérision nos valeurs d’excellence ;

des marchés d’art spéculatifs qui nous ruinent ;

du Qatar sponsor de Murakami qui vient d’acheter le célèbre hôtel Lambert de l’île St Louis préfigurant les châteaux de Vaux le Vicomte et de Versailles ;

en bref, de tous ceux qui vivent à nos dépens.

Elle nous proposera dès le 19 juin jusqu’au 30 septembre 2012 au château de Versailles les Pompes de Joana Vasconcelos dans la galerie des Glaces.

Les Pompes Marilyn de Joana Vasconcelo à Versailles

Les Pompes "Marilyn" de Joana Vasconcelo à Versailles

 


Cliquer sur l’image pour l’agrandir et la lire plus facilement

 Le Parisien du 8 avril 2012

Le Parisien - Yvelines du 10 avril 2012

Les Pompes de Joana Vasconcelos à Versailles

Les visiteurs découvriront du 19 juin au 30 septembre au château, une paire d’escarpins géants faits de casseroles et de couvercles, dans la galerie des Glaces !

Joana Vasconcelo à Versailles

Les Nouvelles de Versailles, Florie Cedolin, Avril 2012

Les Nouvelles de Versailles, Florie Cedolin, Avril 2012

 

« Je suis une femme mais surtout une artiste à Versailles. » Joana Vasconcelos a utilisé sa tablette numérique pour présenter les grandes lignes de son exposition du 19 juin au 30 septembre au château. Elle succède à Jeff Koons, Takashi Murakami et Bernar Venet. L’artiste portugaise, née à Paris, a choisi le thème de la… femme à travers 17 œuvres dont 8 spécialement créées pour l’occasion.

Les visiteurs découvriront notamment une paire d’escarpins géants faits de casseroles et de couvercles, dans la galerie des Glaces. Un clin d’œil à Marilyn Monroe qui symbolise « la fête », selon l’artiste qui s’est largement inspirée de la culture lusitanienne. Comme avec le cœur de Viana, emblème de la joaillerie portugaise, devenu noir dans le salon de la Guerre, et son pendant rouge dans le salon de la Paix, ou encore un carafon de vin en fer forgé haut de 7 m, installé dans les jardins.

Le Parisien

http://www.leparisien.fr/espace-premium/yvelines-78/en-imageversailles-hier-matin-31-03-2012-1931941.php

Joana Vasconcelos, exposition château de Versailles 2012

 

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Réagissez

 

 
  1. Joly

    30 avril 2012 à 10 h 22 min

    Un vrai scandale de plus, après Aillagon, Pégard ne vaut pas mieux.

     
  2. Joly

    30 avril 2012 à 10 h 21 min

    Un vrai scandale de plus à l’encontre de notre patrimoine historique par des irresponsables qui nomment à la tête de nos prestigieux monuments des gauchistes anti-français.

     
  3. biget marie-christine

    29 avril 2012 à 16 h 34 min

    une fois de plus,la France défigurée,à travers ces expositions qui n’ont rien à faire à Versailles.Donnons à ces artistes l’espace des cetres commerciaux ……

     
  4. Guy Rachet

    27 avril 2012 à 22 h 13 min

    On croyait s’être débarrassé d’un Trissotin de la (prétendue) culture, et voilà qu’on nous inflige une Marie-Chantal de.. l’inculture…. Le Pompidou a fait des petits…