RSS
 

Archive de avril, 2012

Versailles sous la Botte de Pégard !

27 Avr

« VERSAILLES SOUS LA BOTTE DE PÉGARD ! »

 

Alors que tous les candidats à la Présidence de la République

nous chantent l’amour de la France, de ses valeurs et de sa culture, les marchés new-yorkais, symboles de la crise mondiale qui nous ruine, persistent à faire la loi dans nos lieux de prestige et dans les Grands Appartements Royaux de Versailles, au mépris de notre patrimoine, de tout contrôle démocratique et de nos intérêts vitaux, sous l’égide du gouvernement français et au détriment de notre image d’excellence, de bon goût et d’art de vivre.

1) D’UN CÔTÉ, LES « HONNEURS » POUR LA COLLABORATION

Catherine Pégard à coté de ses pompes !

Avec sa légion d’honneur godillot donnée en prime aux serviteurs zélés : de l’art New-yorkais tournant en dérision nos valeurs d’excellence ; des marchés d’art spéculatifs qui nous ruinent ; du Qatar sponsor de Murakami qui vient d’acheter le célèbre hôtel Lambert de l’île St Louis préfigurant les châteaux de Vaux le Vicomte et de Versailles ; en bref de tous ces symboles de la crise qui vivent à nos dépens !


2) DE L’AUTRE, LE PARASITAGE DE NOTRE SYMBOLE D’EXCELLENCE

Les Pompes Marilyn de Joana Vasconcelo à VersaillesAvec une arrogance qui ne faiblit pas, de Jeff Koons 1er à Vasconcelos, les provocations de l’école new-yorkaise persistent à défier l’excellence de l’art français, les 40 000 artistes français exclus et le respect des touristes venus du bout monde, parfois une seule fois dans leur vie, admirer l’harmonie de ces lieux enchanteurs et revivre l’émotion de ce symbole universel chargé d’histoire, de beauté et d’inspiration. Harmonie et charme disloqués par l’incongruité barbare et grotesque de la paire de pompes géantes faites « de casseroles et de couvercles » de Joana Vasconcelos qui vient défigurer la Galerie des Glaces du château de Versailles, du 19 juin au 30 septembre 2012 !

« Si vous voulez une image du futur, imaginez une botte écrasant un visage humain… pour l’éternité » ( George Orwell )

LA COORDINATION DÉFENSE DE VERSAILLES, dénonce dans l’invasion des monstrueux godillots de Vasconcelos, défigurant la Galerie des Glaces, la « mise en œuvre » de l’abjecte vision du futur annoncée par George Orwell comme image de l’ultime Barbarie devant écraser le visage de l’Humanité !

Article de référence à : http://coordination-defense-de-versailles.info/wp/2012/04/25/catherine-pegard-a-cote-de-ses-pompes/

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

 

Catherine Pégard à côté de ses pompes !

25 Avr

LÉGION D’HONNEUR

Les décorés de Pâques

Catherine Pégard à coté de ses pompes !

La présidente du château de Versailles, Catherine Pégard à coté de ses pompes le 8 avril 2012

Avec sa légion d’honneur godillot donnée en prime aux serviteurs zélés :

de l’art New-yorkais tournant en dérision nos valeurs d’excellence ;

des marchés d’art spéculatifs qui nous ruinent ;

du Qatar sponsor de Murakami qui vient d’acheter le célèbre hôtel Lambert de l’île St Louis préfigurant les châteaux de Vaux le Vicomte et de Versailles ;

en bref, de tous ceux qui vivent à nos dépens.

Elle nous proposera dès le 19 juin jusqu’au 30 septembre 2012 au château de Versailles les Pompes de Joana Vasconcelos dans la galerie des Glaces.

Les Pompes Marilyn de Joana Vasconcelo à Versailles

Les Pompes "Marilyn" de Joana Vasconcelo à Versailles

 


Cliquer sur l’image pour l’agrandir et la lire plus facilement

 Le Parisien du 8 avril 2012

Le Parisien - Yvelines du 10 avril 2012

Les Pompes de Joana Vasconcelos à Versailles

Les visiteurs découvriront du 19 juin au 30 septembre au château, une paire d’escarpins géants faits de casseroles et de couvercles, dans la galerie des Glaces !

Joana Vasconcelo à Versailles

Les Nouvelles de Versailles, Florie Cedolin, Avril 2012

Les Nouvelles de Versailles, Florie Cedolin, Avril 2012

 

« Je suis une femme mais surtout une artiste à Versailles. » Joana Vasconcelos a utilisé sa tablette numérique pour présenter les grandes lignes de son exposition du 19 juin au 30 septembre au château. Elle succède à Jeff Koons, Takashi Murakami et Bernar Venet. L’artiste portugaise, née à Paris, a choisi le thème de la… femme à travers 17 œuvres dont 8 spécialement créées pour l’occasion.

Les visiteurs découvriront notamment une paire d’escarpins géants faits de casseroles et de couvercles, dans la galerie des Glaces. Un clin d’œil à Marilyn Monroe qui symbolise « la fête », selon l’artiste qui s’est largement inspirée de la culture lusitanienne. Comme avec le cœur de Viana, emblème de la joaillerie portugaise, devenu noir dans le salon de la Guerre, et son pendant rouge dans le salon de la Paix, ou encore un carafon de vin en fer forgé haut de 7 m, installé dans les jardins.

Le Parisien

http://www.leparisien.fr/espace-premium/yvelines-78/en-imageversailles-hier-matin-31-03-2012-1931941.php

Joana Vasconcelos, exposition château de Versailles 2012

 

L’Association AIRAMA dans la Présidentielle 2012

20 Avr

L’AIRAMA (Alliance Internationale pour la Reconnaissance des Apports de Maurice Allais en Physique et en Économie), fondée dès 2004, à pour objet statutaire de promouvoir la pensée, l’œuvre et les solutions, de Maurice Allais, qu’il n’a cessé de proclamer en particulier dans ses « Combats pour l’Europe ».

OUI, à la RELANCE

de la « PROTECTION COMPÉTITIVE »

des TRENTE GLORIEUSES !

C’est à ce titre que l’AIRAMA, à l’occasion des élections d’avril-mai 2012 à la Présidence de la République Française, décisives tant pour la France que pour l’Europe, a le devoir d’envoyer la Lettre Ouverte, (lire ici), aux dix candidats à cette élection cruciale, dans le droit fil de la pensée du Prix Nobel français en Sciences économiques auquel se réfèrent déjà d’ailleurs publiquement plusieurs de ces derniers.

Arnaud Upinsky, Président de l’AIRAMA

Maurice Félix Charles ALLAIS - 2001

Maurice Félix Charles ALLAIS - Prix Nobel d'Économie en 1988

Monsieur Arnaud Upinsky, récemment élu Président de l’AIRAMA, continue son combat pour la défense du Patrimoine français dont le Prix Nobel Maurice Allais en est une figure emblématique.

Présidentielle 2012Lettre ouverte aux
Candidats à la Présidence de la République

AIRAMA1, 12 rue de Poitiers, 75007 Paris

 

Présidentielle 2012à Mmes et MM. : Nathalie Arthaud, François Bayrou, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, François Hollande, Eva Joly, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou, Nicolas Sarkozy.

 

 

 

 

« l’ultralibéralisme voilà l’ennemi ! »

NON AU « LAISSEZ-FAIRISME » SUICIDAIRE !

NON À L’ÉTAT DESTRUCTEUR DES EMPLOIS ET DE LA CROISSANCE !

OUI À LA RELANCE DE LA « PROTECTION COMPÉTITIVE » DES 30 GLORIEUSES !

Paris, ce 12 avril 2012

Mesdames et Messieurs
les Candidats à la Présidence de la République

Au nom du Peuple Français – auquel vous dites vouloir rendre la parole ! –s’exprimant aujourd’hui par la voix la plus qualifiée de l’autorité scientifique internationale de notre prix Nobel d’économie Maurice Allais, du premier cercle de l’AIRAMA agissant pour la reconnaissance de ses apports, de l’élite de l’École française des nouveaux économistes dans son sillage, IL VOUS EST DEMANDÉ de vous ENGAGER SOLENNELLEMENT à appliquer, une fois élu, la SOLUTION GLOBALE à la crise que nous a léguée le premier économiste à avoir clamé haut et fort l’arrivée du tsunami : la relance de la politique de « PROTECTION COMPÉTITIVE » des « Tente glorieuses ».

* * *

Lire la suite sur la page spéciale de l’AIRAMA…

Télécharger la Lettre Ouverte en PDF

* * *

NON AU TRUCAGE DES PRÉSIDENTIELLES !

 

Non au Trucage des Présidentielles !

Avec 82 % des Français protectionnistes et 100 % des favoris contre !

Pour la 1ère fois à une élection présidentielle, l’Évidence empirique, la Science et la Démocratie, à 82 % des électeurs, sont unanimes pour voir dans la relance de la politique de protectionnisme intelligent de M. Allaisà l’origine de la croissance des Trente glorieusesla SOLUTION GLOBALE à la crise qui nous ruine, la seule solution démontrée par Maurice Allais qui puisse éviter le naufrage annoncé de l’ « Europe-Titanic » !

Mais, l’incroyable « trucage » de la campagne des Présidentielles 2012, aura été :

1) D’avoir caché cette Évidence sous la cacophonie médiatique « d’une idée par jour et par candidat » ;

2) D’avoir fait croire que le « vrai choix clivant » était « idéologique » (entre la droite et la gauche) alors qu’il est de « politique économique » ( entre le POUR ou CONTRE le « Protectionnisme Intelligent » de M. Allais ! ) ;

3) De n’avoir publié des sondages que sur les Candidats et non sur leurs Idées de solutions :

I) Pour cacher l’existence de la Volonté générale des Français plébiscitant le protectionnisme ;
II) Pour l’empêcher de prendre conscience
d’elle-même et de se choisir un Candidat à la Présidence appliquant son exigence de changement de Cap, vital pour prévenir le naufrage de l’Europe Titanic par le retour au juste protectionnisme compétitif, à l’emploi et à la croissance, attendus de tous les Français !

En face de ce trucage antidémocratique des élections visant à empêcher la traduction politique de la Volonté générale des Français (plébiscitant la SOLUTION ALLAIS à 82 % !), l’AIRAMA se devait, dans sa lettre ouverte du 12 avril 2012, au nom de la Science, de demander aux Candidats aux présidentielles de s’engager solennellement à appliquer la Politique de Protection Compétitive intelligente de Maurice Allais, une fois élu.

En réponse à cette lettre ouverte, 70 % des Candidats disent « Non ! » au « protectionnisme » d’Allais, CONTRE la majorité des 82 % d’électeurs qui y sont favorables, s’excluant ainsi de toute légitimité démocratique sur la question décisive de salut public. Seuls 30 % des offres électorales, de N. Dupont-Aignan (cf. sa lettre ci-jointe), de M. Le Pen et de J. Cheminade, s’accordent à la Volonté générale des Français (cf. sondage IFOP du 19 mars 2011). Un tel décalage, de 70 %, entre l’attente protectionniste des Français et l’offre « laissez-fairiste » des candidats, explique la tragique déception des Français et leur perte de confiance dans la fonction politique.

Pour le centenaire du naufrage du Titanic, comment ne pas faire un parallèle saisissant entre son Capitaine victime de la cupidité affairiste du Président de la ligne, refusant de changer de Cap et de vitesse, et les candidats français aux Présidentielles 2012 ne voulant pas changer de Cap ultralibéral menant au naufrage la société française selon l’engrenage annoncé par M. Allais. Dans l’histoire du Titanic, à l’image de l’AIRAMA et de l’élite de l’école des nouveaux économistes, l’officier en second a tenté de changer le Cap de conduite suicidaire.

En conséquence, l’AIRAMA dénonce le “ trucage suicidaire ” des présidentielles, la substitution des sondages sur les Candidats à ceux sur les Opinions, empêchant la manifestation de la volonté générale des Français de s’exprimer pour exiger du Candidat le retour au Cap du protectionnisme compétitif qui s’impose pour le retour à l’emploi, au développement Industriel et à la Croissance. En vue d’éviter le naufrage à la Titanic 2012 des présidentielles et de la société française, l’AIRAMA en appelle à nouveau les Candidats au respect de l’Évidence empirique, de la Science, de la Solution de Salut publique de M. Allais, conformes à la Volonté générale explicite des 82 % des Français exigeant le rétablissement de la préférence communautaire compétitive des Trente glorieuse. Elle prend date pour la mesure du coût du trucage des présidentielles, de la politique économique qui en sortira et des responsabilités dans un naufrage annoncé !

Arnaud Upinsky, Président de l’AIRAMA

Contact presse : .courrierposte@orange.fr et tel : 06 01 76 20 79


 

Nicolas Dupont-Aignan, Candidat à la Présidence de la République : réponse du 16 avril 2012 à Arnaud Upinsky, Président de l’AIRAMA

Paris, ce 16 avril 2012

Cher Monsieur,

C’est avec le plus grand intérêt que j’ai pris connaissance de votre lettre ouverte pour la mise en œuvre de la pensée économique de Maurice Allais, sur laquelle je vous remercie d’avoir appelé mon attention.

C’est avec plaisir que je vous indique que je partage l’intégralité des préconisations qu’elle contient, qu’il s’agisse de l’instauration d’un protectionnisme intelligent, de la séparation des banques d’affaires des banques de détails, ou encore de l’abrogation de la loi de janvier 1973, interdisant à l’Etat d’emprunter directement à bas coût auprès de la Banque de France – raison supplémentaire, mais presque suffisante, pour sortir de la monnaie unique européenne qui interdit une telle pratique.

Vous pourrez ainsi retrouver toutes ces mesures dans mes 37 propositions-phares, dévoilées depuis janvier dernier :..http://nda2012.fr/projet/independance-et-democratie/

A la vérité, j’ai suivi avec beaucoup d’attention les travaux de Maurice Allais, qui avait eu la gentillesse de m’adresser un message public lors d’une manifestation organisée par mes soins sur le thème du protectionnisme, peu avant sa regrettée disparition.

Soyez ainsi assuré de mon entière détermination à mettre en œuvre ce programme d’action, seul à même de redresser la France et de lui rendre une liberté économique et politique que des instances extérieures, avec la complicité active des partis dominants, n’ont eu de cesse de confisquer depuis 20 ans, au prétexte d’une « construction européenne » en fait largement mystifiée.

C’est donc bien volontiers que je m’engage publiquement à concrétiser le projet que vous appelez de vos vœux, qui sont aussi les miens.

Vous remerciant de votre intérêt,

Bien Cordialement.

Nicolas DUPONT-AIGNAN
Candidat à la présidence de la République
Député de l’Essonne – Maire d’Yerres

 

 

  1. Alliance Internationale pour la Reconnaissance des Apports de Maurice Allais en Physique et en Economie. []
 

La reine Pégard aurait-elle perdu la tête, juste à la veille des présidentielles ?

02 Avr

LA REINE PÉGARD AURAIT-ELLE PERDU LA TÊTE,

JUSTE À LA VEILLE DES PRÉSIDENTIELLES ?

 

Catherine PégardAlors que son mentor de Élysée annonce « J’ai changé ! », Catherine Pégard aurait-elle perdu la tête d’annoncer, à la veille des présidentielles, qu’elle poursuit sans vergogne la politique d’expositions de dérision new-yorkaise d’Aillagon « version féminine » ?

 

Elle annonce crânement la poursuite de cette politique, honnie de tous et suicidaire, dans les Grands Appartements Royaux, le 19 juin 2012, avec la nouvelle intrusion de Joana Vasconcelos dont « tout l’art est dans le procédé d’avilissement, de la Beauté et de la Femme, de son “ Lustre-Tampax ” qui lui a valu les honneurs de la biennale de Venise » ( cf. communiqué CDV du 11 février 2012 ). Elle annonce au menu de dérision de Versailles : casseroles, couvertures et escarpins, dans la Galerie des glaces ; couverts en plastiques ( cœur de Viana ) dans le Salon de la guerre ; carafon de vin dans les jardins !

 

“ Lustre-Tampax ” Joana Vasconcelos

“ Lustre-Tampax ” Joana Vasconcelos

Avec cette nouvelle dégradation du Saint des Saints de Versailles, au service de la glorification du mercantilisme et de ses fausses valeurs de pillage de notre patrimoine et de crise financière, c’est toute la valeur symbolique et artistique de Versailles qui se trouve à nouveau tournée en dérision. La trivialité de ces objets de consommation ramène la fonction de la femme à celle de ces ustensiles de cuisine. Elle poursuit la politique de dévalorisation de l’image de Versailles et de la femme déjà mise en scène par les aspirateurs « sexistes » de Koons représentant la fonction ménagère et sexuelle de la femme.

 

Joana Vasconcelos : La Tache

Joana Vasconcelos : La Tache

Mais dans l’article du Parisien du 31 mars 2012, (ici), Madame Pégard ne dit rien de l’emblématique “ lustre tampax ” de Vasconcelos. A-t-elle définitivement abandonnée son idée de l’exposer et si oui pourquoi  ?…

 

Le Parsien du 31 mars 2012

Le Parsien du 31 mars 2012

Quoi qu’il en soit, ceux qui attendaient la venue d’une femme à la tête de l’EP de Versailles, une touche de bon goût, un abandon de la politique sexiste d’Aillagon et un retour au respect de l’image de la femme, du patrimoine et des touristes, risquent de découvrir que rien n’a changé dans les rapports de pouvoir affairiste et autocratique qui pillent notre patrimoine au mépris de nos valeurs les plus précieuses. Qu’à l’image de la vulgarité ou de la beuverie, la dérision new-yorkaise déclinée « au féminin » est encore plus dégradante ou ridicule qu’au masculin.

 

D’ailleurs, la femme peut-elle jamais singer l’homme – qu’il soit Aillagon ou Duchamp – autrement qu’à ses dépens ?

 

COPIE ARTICLE PARISIEN : http://coordination-defense-de-versailles.info/doc/2012-03-31_LeParsien.pdf

 

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles