RSS
 

NOUVELLE MENACE SUR VERSAILLES : VersaillesGate en perspective…

12 Jan

Le 2 décembre dernier (2011) le site de La Tribune de l’Art nous avait alerté sur une nouvelle menace sur Versailles :

La Tribune de l'Art

Une partie du Domaine National de Versailles en pré-vente au Salon de l’Immobilier d’Entreprise !

2/12/11 – Patrimoine – Versailles, Domaine National – Nous avons consacré un précédent article aux menaces que la révision du PLU de Versailles et que le « Grand Paris » font peser sur le parc du château, resté propriété de l’État depuis Louis XIV (voir l’article). Les derniers développements dans cette affaire sont particulièrement inquiétants et témoignent de ce qui ressemble à une véritable fuite en avant.

C’est ainsi avec stupeur que l’on constate la présence de « Versailles Grand Parc », communauté d’agglomération présidée par le maire de Versailles, au Salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI1 ) (ill. 1) qui se termine aujourd’hui 2 décembre au Palais des Congrès de la Porte Maillot. Comme l’explique le site Internet de « Versailles Grand Parc » : « Ce salon permet de promouvoir le foncier disponible [sic] […] et de rencontrer […] investisseurs, promoteurs, entreprises, agents immobiliers. » ! Les terrains concernés se situent à la fois dans l’enceinte du Grand Canal, objet de notre première étude (terrains de Pion et de Satory), mais aussi dans l’ancien parc de chasse du château (terrain de Santos-Dumont par exemple).

Source : http://www.latribunedelart.com/une-partie-du-domaine-national-de-versailles-en-pre-vente-au-salon-de-laeur-tm-immobilier-daeur-tm-entreprise-article003407.html

Cette menace – disions-nous alors –, représente pour Versailles un « VersaillesGate en perspective… »

VersaillesGate

Le 4 janvier, La Tribune de l’Art nous donne les dernières informations sur ces menaces graves et irréversibles sur le Domaine de Versailles :

Patrimoine : Le Plan Local d’Urbanisme de Versailles : de mal en pis

Le conseil municipal de Versailles a approuvé, le 24 novembre 2011, la révision de son Plan Local d’Urbanisme (voir les précédents articles consacrés à cette question). La municipalité persiste donc dans son projet visant à substituer à l’urbanisation légère et réversible des terrains affectés à l’armée, qui demeuraient propriété de l’Etat, une urbanisation irréversible tant par sa cession au privé que par son importance.
Le délai de recours contre le PLU s’achèvera à la fin du mois de janvier. Force est de constater que bien peu d’associations ont manifesté, pour l’heure, une intention d’agir contre celui-ci, et que la presse reste curieusement atone (à l’exception du Journal des Arts2 ) devant ce qui pourrait être l’un des plus grands scandales patrimoniaux de la décennie. La Mairie, de son côté, s’emploie à nier cette réalité.

Source : http://www.latribunedelart.com/le-plan-local-d-urbanisme-de-versailles-de-mal-en-pis-article003478.html

  1. Le SIMI est organisé par le « Groupe Moniteur », « partenaire fondateur », avec « Bouygues Immobilier », de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine. []
  2. Sophie Flouquet, « Les chantiers de Versailles », Le Journal des Arts, n° 359, 16 décembre 2011-5 janvier 2012, p. 6. []
 

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Réagissez