RSS
 

Archive de décembre, 2010

À Versailles, Victoire de la Démocratie et du Droit

31 Déc

À VERSAILLES, VICTOIRE DE LA DÉMOCRATIE ET DU DROIT SUR LA DOUBLE MONARCHIE
DE J.-J. AILLAGON

___________


Spectacles au Bassin de Neptune

 

Comme cadeau de fin d’année 2010 « Spectacles au Bassin de Neptune : c’est fini1 » ! Voilà une véritable Révolution pour la double Monarchie de J.-J. Aillagon, à la fois Président de l’Établissement Public du Château de Versailles et Président de la SASU Château de Versailles Spectacles, son bras armé chargé des affaires que l’Établissement Public n’aurait pas le droit de faire directement.

Depuis 2005, l’Association de Sauvegarde du Bassin de Neptune, présidée par Bruno Angles, n’a cessé de se battre contre la tenue de ces « spectacles », de leur nuisances patrimoniales et d’une telle transformation de Versailles en parc d’attractions dégradant le site et faisant passer des nuits blanches aux riverains. J.-J. Aillagon aura mis cinq ans à concéder « Nous portons une grande attention au patrimoine ». Il faut comprendre : « Votre patrimoine m’intéresse » !

Cette nouvelle victoire de la Résistance Culturelle à la marchandisation de Versailles, à travers sa singulière SASU, ne fait pas les affaires de J.J. Aillagon. Quant à Laurent Brunner, son brillant second, chargé par lui de « poursuivre une tradition de plus de 150 ans » (5 ans !) … il se fait fort de poursuivre les affaires de la SASU sur l’Étoile Royale, la Pièce des Suisses, le Bosquet du rond vert ou encore sur la Ménagerie…. Mais pour faire bonne figure, en guise de « grande attention au patrimoine », Il dit qu’il va réduire « les nuisances patrimoniales et celles liées au voisinage », tout en poursuivant le métissage Public-Affaires-Fric !

La fin du combat de Défense de Versailles n’est donc pas pour demain. Mais après la bataille pour la sauvegarde de la statue de Louis XIV, la victoire du Bassin de Neptune est une nouvelle victoire de la Démocratie et du Droit, contre une double monarchie autocratique, cernée de toute part et de plus en plus acculée à devoir pousser son projet de marchandisation de Versailles à tout prix.

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

Contact presse : euclidien@orange.fr et tel : 06 01 76 20 79

  1. Sur la Conférence de presse du 14 décembre 2010, Les Nouvelles de Versailles du 22 décembre 2010, F.C. La construction des gradins autour du Bassin de Neptune dégradant le site. []
 

L’information du Système Mondial

29 Déc

L’information du Système mondial

Article réalisé avec la participation du journal Québec Presse
La démonstration est faite :

« Il y a bien UN système d’information mondial », prévient Arnaud-Aaron Upinsky, théoricien de la connaissance, interviewé par le Journal Québec Presse.

Arnaud Upinsky

 

Photo à Paris : L’écrivain Arnaud-Aaron Upinsky, personnage imminent de l’intelligentsia française. Président fondateur de l’Union Nationale des Écrivains de France, mathématicien, épistémologue, titulaire d’une chaire d’épistémologiste en 1998, linguiste, expert en systèmes informatiques, historien des sciences, docteur en philosophie politique, auteur de livres et d’articles de référence.
Photo Québec Presse par Isidore Grao.

 

 

Conséquences démesurées

Les conséquences sans équivoque de ce système sont démesurées, monstrueuses même ! Elles surclassent en tricherie, et de loin, la guerre des mots diplomatiques au cœur des démocraties.

L’avenir planétaire conditionné

par ce système d’information mondiale

Déceptions chroniques chez les intellectuels. Crises aiguës et absence d’avenir ?

Attention ! « L’avenir planétaire est conditionné par ce système d’information mondiale », insiste l’écrivain Upinsky, personnage imminent de l’intelligentsia française, entré en guerre ouverte pour que triomphent les « vérités vitales » de l’avenir planétaire.

Versailles devient une guerre culturelle impitoyable aux yeux de l’auteur de la magistrale « Enquête au cœur de la censure », publiée aux Éditions Du Rocher, Paris 2003.

Arnaud Upinsky

 

Photo : Arnaud Upinsky, de passage à Saint-Germain-des-Prés, au café « Les Deux Magots ».
Photo Québec Presse, Isidore Grao, 2010.

 

Versailles : un cobaye exceptionnel

« C’est la couverture médiatique de Versailles, il y a deux ans qui nous a fait toucher du doigt à quel point il y bien UN « système d’information mondial » (théorème d’existence) », révèle Upinsky dont la démarche à bout portant vise l’esprit contaminé par la censure dont l’enjeu d’hégémonie culturelle se joue à Versailles, entre le « modèle universel d’excellence » de la Civilisation européenne et la « barbarie impérialiste » du modèle culturel New-Yorkais, expose le président et de l’Union nationale des Écrivains de France et de la Coordination Défense de Versailles.

 

Wikileaks et Wiki-brother : même combat !


Dans un communiqué de presse mondial, la Coordination Défense de Versailles fait ici une percée retentissante —avec des lendemains juridiques très attendus— dans ce « système d’information mondial ».

Dieu merci, tout va finir par se tasser et s’arranger ?

Hélas ! Non. Le Communiqué est explicite.

« Il démonte le mode opératoire de ce système d’information mondiale en articulant l’actualité de deux sujets d’importance mondiale : Versailles et Wikileaks », dit encore Arnaud Upinsky.

« Il montre comment ce système permet de passer  totalement sous silence l’information décisive ( l’Empereur du Japon ) et pour organiser, ensuite, un battage médiatique mondial autour de son image « dénaturée » et recomposée en leurre ( l’Empereur Sarkozy ), aveuglant de tromperie, de duplicité (stricto sensu)  et de dérision à la new-yorkaise. »

 

L’information du Système mondial

Journal "Le Monde"

Ce Système, précise Arnaud Upinsky au Journal Québec Presse, se « prouve aisément par la structure de diffusion de l’information, son panurgisme et ses copiés/collés.

Dans le cas de Versailles, analyser ce système était facile car nous maîtrisons la source, les circuits et que le monde entier s’est emparé du sujet ».

« On avait à la fois l’exactitude, l’importance du sujet et l’exhaustivité. C’est un cobaye exceptionnel. Constater que quasiment toute la presse d’Amérique du Nord et du Sud n’est qu’un copié/collé du New York Times, à un tel point, fut une révélation.

Journal "New York Times"

« D’autant plus que l’article du NYT avait manqué mon interview. Il a raconté une fable et n’a pas voulu la rectifier…. C’était donc « ça » le Système mondial… Il restait à savoir si le panurgisme était l’effet du hasard ou non.

Le choix des cinq média institutionnels « élus » par l’ennemi n° 1 est énorme ! et répond de lui-même à la question. »

 

 
 

Sarkozy l’Empereur Nu

18 Déc

L’OUTRAGE À L’EMPEREUR DU JAPON « EXPLOSE » LE MYTHE WIKILEAKS AVEC SA BULLE DE « SARKOZY L’EMPEREUR NU1 » !

Les deux empereurs nus, du Japon et de France

CENSURÉ : L’Outrage à « l’Empereur nu du Japon » (à gauche). Provoqué à Versailles, par Murakami ( sous l’égide de l’État et donc de N. Sarkozy  et révélé par notre Communiqué du 12 nov. 2010, cet outrage d’État, sans précédent, est toujours passé sous silence.

MARTELÉ : L’Outrage à « l’Empereur nu Sarkozy » (à droite). Copié/collé de l’outrage à « l’Empereur nu du Japon », il a été orchestré, le 28 nov. 2010, par CINQ média/Wikileaks2 institutionnels, pour présenter au monde entier un petit potin d’ambassade comme une « Révélation » sensationnelle d’intérêt planétaire.

 

La Coordination Défense de Versailles :

Akihito

1) ÉPINGLE LE LEURRE DE « L’EMPEREUR NU SARKOZY ». Claironner, sous couvert de Wikileaks, un « outrage » à « L’EMPEREUR NU SARKOZY » – décalque rigoureux de l’authentique outrage d’État à « l’EMPEREUR NU DU JAPON », fait sous l’égide du Président Sarkozy mais censuré par les média 16 jours plus tôt – relève de la plus pure manipulation de l’information du système mondial. Ces outrages, par Murakami et par Wikileaks interposés, portent tous deux la signature du mode opératoire New-Yorkais, de dérision sournoise, porté au pinacle à Versailles sous l’égide de l’État français ;

Murakami

Murakami à Versailles

2) RAPPELLE LA PERMANENCE DE LA CENSURE. Depuis 2008, les CINQ média/Wikileaks n’ont cessé d’ignorer nos Révélations sur les vraies raisons du « massacre de l’image culturelle de la France » à Versailles par des expositions dégradantes, spéculatives et tournant en dérision nos chefs d’œuvres ; sur l’enjeu d’hégémonie culturelle qui se joue à Versailles, entre le « modèle universel d’excellence » de la Civilisation européenne et la « barbarie impérialiste » du modèle culturel New-Yorkais ;

 

Wikileaks

3) DÉNONCE LE MYTHE DE WIKILEAKS. Depuis 15 jours, on nous chante la naissance d’un Robin des bois planétaire, « champion de la transparence et terreur du secret d’État », créateur d’un système de « Révélations » censé défier l’impérialisme du système d’information anglo-saxon. « Espérons que Wikileaks sera vaincu par les États ! », a même déclaré Élisabeth Lévy.  Mais, tel le bidonnage de « l’Empereur nu Sarkozy », les 250 000 télégrammes « révélés » n’accouchent que de potins d’ambassades sans valeur ajoutée, relevant du lavage de cerveau et du mode opératoire de dérision new-yorkaise, auquel on disait porter remède.  À l’heure de la « mise en liberté » de Robin des bois, Wikileaks révèle ainsi son imposture, son inféodation à un système ayant pour seul but de formater l’opinion mondiale en vue de lui cacher les vérités vitales conditionnant notre avenir planétaire.

Conclusion : Wikileaks et Wiki-Brother, même combat ! voulant faire croire que le triomphe de la Civilisation sur la Barbarie pourrait dépendre de « fuites » à gogo(s). Alors qu’il ne peut venir que des valeurs, d’intelligence et d’excellence, dont Versailles représente le « modèle indépassable » depuis trois siècles : enjeu de la « bataille de Versailles » et suprême recours que cherche à détrôner la barbarie du modèle New-Yorkais avec l’aval de l’État français.

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles
Contact presse : euclidien@orange.fr et  tel : 06 01 76 20 79

* * *

L’information du Système mondial

Journal "Le Monde"

Ce Système, précise Arnaud Upinsky au Journal Québec Presse, se « prouve aisément par la structure de diffusion de l’information, son panurgisme et ses copiés/collés.

Dans le cas de Versailles, analyser ce système était facile car nous maîtrisons la source, les circuits et que le monde entier s’est emparé du sujet ».

« On avait à la fois l’exactitude, l’importance du sujet et l’exhaustivité. C’est un cobaye exceptionnel.  Constater que quasiment toute la presse d’Amérique du Nord et du Sud n’est qu’un copié/collé du New York Times, à un tel point, fut une révélation.

Journal "New York Times"

« D’autant plus que l’article du NYT avait manqué mon interview. Il a raconté une fable et n’a pas voulu la rectifier…. C’était donc « ça » le Système mondial… Il restait à savoir si le panurgisme était l’effet du hasard ou non.

Le choix des cinq média  institutionnels « élus » par l’ennemi n° 1 est énorme ! et répond de lui-même à la question.»

 

 

____________

  1. Cf. « Les fuites de Wikileaks : « Sarkozy est un empereur nu », mis à la Une et claironné par Der Spiegel, The Indépendant, The Daily Mail, Rue 89 et toute la presse internationale. []
  2. The New York Times aux États-Unis en tête, The Guardian en Grande-Bretagne, Der Spiegel en Allemagne, Le Monde en France, El Pais en Espagne, média institutionnels « choisis pour avoir un accès prioritaire aux documents de Wikileaks ». []
 
 

DÉPÔT DES TROIS REQUÊTES

03 Déc

DÉPÔT DES TROIS REQUÊTES : LUNDI 6 DÉCEMBRE 2010 à 10 Heures

___________

 

SARP Sixte-Henri de Bourbon

SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon et la Coordination Défense de Versailles
ANNONCENT :

À LA SUITE du Communiqué du 27 novembre 2010  » l’enjeu du Référé-Liberté de Versailles : non pas une question d’art, mais de détournement de pouvoir présumé !   » ;

EN RAISON DE L’ORGANISATION de l’exposition MURAKAMI dans les Grands Appartements Royaux, le château et le jardin, de Versailles ;

Maître Rosny Minvielle de Guilhem de Lataillade déposera les TROIS REQUÊTES du Référé-Liberté invoqué contre l’Établissement public  » Château, Musée et Domaine national de Versailles  » et la SASU  » Château de Versailles spectacles  » :

Lundi 6 décembre 2001, à 10 heures
aux greffes du Tribunal Administratif
56, avenue Saint Cloud

Le tribunal administratif (TA) de Versailles

APRÈS LE DÉPÔT DES 3 REQUÊTES, les informations complémentaires à celles déjà données à la conférence de presse du 22 octobre 2010, pourront être données.

Arnaud Upinsky, Président de l’UNIEF/Coordination Défense de Versailles

Contact presse : euclidien@orange.fr et tel : 06 01 76 20 79