RSS
 

Archive de juin, 2010

Plein succès de la conférence-débat de Versailles

18 Juin

Plein succès de la conférence-débat de Versailles, du 10 juin 2010, de la Coordination Défense de Versailles, placée sous la Présidence d’honneur de SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon, avec déjà plus de cent participants, pour l’annonce du lancement de la campagne d’opposition à l’intrusion des Mangas et des sculptures du Japonais Murakami dans les Grands Appartements Royaux :

  1. Remerciant les participants « de leur soutien à la bataille qui s’engage pour la protection du château de Versailles et de ses Grands Appartements Royaux que l’Établissement public projette de déshonorer à nouveau, après Koons, avec l’intrusion des mangas de Murakami dans les appartements du Roi et de la Reine, en septembre prochain », le Prince Sixte-Henri de Bourbon a conclu : « En tant que descendant direct de Louis XIV et de ce fait détenteur des droits et des devoirs moraux de défendre ce chef d’œuvre sans égal qui fait l’admiration du monde entier, j’ai décidé de m’engager dans cette bataille de Versailles pour la préservation de ce patrimoine universel qui est l’héritage de tous les Français. »
  2.  

  3. Arnaud Upinsky, Président de l’Union Nationale des Ecrivains de France (UNIEF), a rappelé la première victoire de la Résistance Culturelle de 2008-2009, dénoncé l’idéologie du métissage colonial forcé de l’art classique et de l’art officiel, dévoilé les véritables enjeux mondiaux de la bataille de Versailles, pris pour pivot d’une véritable Guerre de représentation culturelle planétaire de « clonolianisme » de toutes les cultures. « Bloquer l’OPA sur Versailles, c’est bloquer cette politique planétaire sur toute la ligne. »
  4.  

  5. Pierre Gilou, Président de l’Association de Défense des Artistes du Grand Palais, a rétabli la vérité sur la réelle situation de l’art actuel, dénoncé le désespoir de tant de véritables artistes d’aujourd’hui, leur exclusion au nom de l’art contemporain officiel.
  6.  

  7. Maître Minvielle a annoncé la ligne de défense morale de l’œuvre de Louis XIV devant être la figure de proue des actions judiciaires à mener, à l’avenir, sur les trois axes de réponse au triple scandale relatif à l’art, à l’argent et à la démocratie.
  8.  

Pour soutenir l’appel international à la mobilisation générale de protection de Versailles et pour la libération du déshonneur des Grands Appartements Royaux, la Coordination Défense de Versailles annonce l’ouverture de son site coordination-defense-de-Versailles.info où tous les amoureux et amis de ce chef-d’œuvre pourront suivre la bataille de Versailles et où ils doivent déjà signer la Pétition Internationale ouverte pour leur permettre de s’associer à la sauvegarde de ce joyau incomparable, de ce symbole de l’art et de la culture, faisant rayonner dans le monde entier le génie du savoir-faire et du savoir-vivre à la française.

 

SIGNEZ la Pétition Internationale

17 Juin

“ NON AUX MANGAS ”

PÉTITION INTERNATIONALE

Contre les Expositions Dégradantes au
Château de Versailles

 

« La bataille de Versailles » est devenue le symbole mondial de la résistance culturelle à la guerre globale faite aujourd’hui à l’intelligence, à l’art et à la culture. » — ARNAUD UPINSKY

SIGNEZ la pétition INTERNATIONALE en cliquant sur:
http://coordination-defense-de-versailles.info/petitions/index.php.

 

Conférence-Débat du 10 juin 2010

11 Juin

Conférence-Débat du 10 juin 2010,
à Versailles

Conférence-Débat du 10 juin 2010, LE FOU DU ROY Versailles
Intervenants (de gauche à droite) :
Maître Rosny Minvielle de Guilhem, Arnaud Upinsky, Pierre Gilou
(Président de l’Association de Défense des Artistes du Grand Palais).

Placée sous la présidence d’honneur de SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon, une conférence-débat s’est tenue à Versailles, sur l’avenir de la politique culturelle de ce joyau du patrimoine français.

 

Lettre de SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon

09 Juin

Lettre de SAR le Prince
Sixte-Henri de Bourbon
aux participants de la conférence-débat du 10 juin 2010

Paris, ce 9 juin 2010

Chers participants,

En tant que Président d’honneur à la conférence-débat du 10 juin 2010, je vous remercie d’apporter votre soutien à la bataille qui s’engage pour la protection du château de Versailles et de ses Grands appartements royaux que l’Etablissement public projette de déshonorer à nouveau, après Koons, avec l’intrusion des mangas de Murakami dans les appartements du Roi et de la Reine, en septembre prochain.
En tant que descendant direct de Louis XIV et de ce fait détenteur des droits et des devoirs moraux de défendre ce chef d’œuvre sans égal qui fait l’admiration du monde entier, j’ai décidé de m’engager dans cette bataille de Versailles pour la préservation de ce patrimoine universel qui est l’héritage de tous les Français.
N’ayant pu me joindre à vous, ce soir, en raison d’une obligation impérative et imprévisible, je n’en serai que plus présent à cette conférence-débat qui marque le lancement d’une bataille que nous allons poursuivre ensemble, jusqu’à la pleine réussite de ce combat dont dépend l’image de la France, le rayonnement de sa culture et sa prospérité future.

Je vous verrai prochainement et je vous salue très chaleureusement.

SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon

 

 
 

Conférence-Débat

06 Juin

Conférence-débat
Sous la Présidence d’honneur de
SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon
IL FAUT PROTÉGER VERSAILLES
NON AUX MANGAS, CONFÉRENCE-DÉBAT
AU FOU DU ROY

Au Fou du Roy
Versailles, place d’armes
6 rue de la Chancellerie
Jeudi 10 juin 2010
20 à 23 h

 


Quelle politique culturelle imaginer, pour l’avenir de ce joyau mondial du patrimoine français ?

 

Cette conférence-débat a notamment pour but de contribuer à soutenir la Société des Amis de Versailles, afin de l’assister dans sa vocation à protéger le château d’une utilisation provocatrice et affairiste.

En 2008, le désastre de l’exposition Jeff Koons avait pour la première fois défiguré le Symbole universel de Versailles, lieu de mémoire et référence mondial de l’excellence, de l’art et de la culture à la française. Pour faire monter la cote de ses « sex toys » le New-Yorkais et ses promoteurs institutionnels n’ont pas hésité à tourner en dérision les Grands Appartements Royaux.

Devant l’opposition générale, nationale et internationale, à un tel néo-vandalisme spéculatif, J.-J. Aillagon, président de l’Établissement public du château et du Domaine de Versailles, a dû s’engager à respecter les Grands Appartement Royaux, engagement tenu lors de l’exposition de Veihan.

Mais, début 2010, pour donner satisfaction à ceux qui veulent, à tout prix, faire de Versailles la vitrine spéculative de l’art officiel, J.-J. Aillagon a annoncé sa volonté de livrer à nouveau Versailles à cette forme d’art, ayant pour ressort promotionnel la provocation et la dérision de notre art le plus prestigieux. Avec l’exposition de dérision des Mangas, « à la Koons », prévue pour l’automne 2010, ce sont à nouveau quinze salles des Grands appartements royaux qui sont visées pour orchestrer cette provocation promotionnelle imposant de force au public ce dont il ne veut pas.

Après le succès de notre action menée jusqu’au Conseil d’État contre l’exposition Jeff Koons dans les Grands Appartements Royaux ( dénoncée in fine par le Ministre de la culture lui-même), la Coordination Défense de Versailles lance sa deuxième campagne visant au retrait de l’exposition des Mangas de Murakami. Le triple scandale relatif à l’art, à l’argent et à la démocratie ( les mandataires ne respectant pas la volonté des mandants) et qui exclut nos authentiques artistes contemporains au profit d’une spéculation internationale toxique et conduisant au saccage du lieu de mémoire et du symbole de Versailles, sera ainsi décliné sur ses trois axes, avec les moyens – éventuellement juridiques – devant conduire au coup d’arrêt définitif d’une politique culturelle suicidaire pour l’image et les intérêts économiques de la France, comme pour notre art et nos artistes.

Il faut libérer Versailles

Pour lui rendre sa vocation de promotion de l’art, de la culture et des artistes français. Si nous n’intervenons pas, Versailles va devenir un bazar de produits inavouables et le cadre d’intérêts très particuliers. La conférence-débat se prolongera par un dîner autour de SAR le Prince Sixte-Henri de Bourbon. Entrée libre pour la conférence. Pour la participation au repas ( 26 euros), réserver jusqu’au 7 juin à l’adresse électronique du contact presse suivante :
Contact presse : euclidien @ orange.fr et tel : 06 50 50 45 19

COORDINATION DÉFENSE DE VERSAILLES / UNIEF